Se connecter (Membres)

Login:      

Password:

                 


      Pas encore inscrit ? Créez un Compte

Il est difficile d'expliquer à quelqu'un qui a les idées étroites qu'être "éduqué" ne signifie pas seulement savoir lire et écrire et avoir une licence, mais qu'un illétré peut être un électeur bien plus "éduqué" que quelqu'un qui possède des diplômes. (Nelson Mandela)


Médecine des Plantes : une médecine traditionnelle

1 – Les fameux Vaccins qu'on nous impose !



UN MEDECIN DIT TOUTE LA VÉRITÉ SUR LES VACCINS - Dr Christian Tal Schaller



"Les vaccins baissent l'immunités des gens, donc tôt ou tard ils von être deux fois plus malades que ceux qui ne se font pas vacciner...Moi en tant que médecin je suis abasourdi. Mes collègues aussi le démontrent et des centaines de livres le démontrent, mais personne n'en parle. Aucun média n'en parle parce que les laboratoires ont aussi acheté les médias. Mon rôle c'est de vous dire de sortir des croyances et chercher les vraies vérités vous-mêmes." - Dr Christian Tal Schaller

         

D'accord à 100% que la santé dépend tout d'abord du mode de vie, si on ajoute "en général". Mais le médecin ne nous a pas précisé qu'il a lui même pris plusieurs vaccins dont au moins le vaccin contre la fièvre jaune (sans quoi il ne pourrait pas entrer dans la plupart des pays au monde). Il ne nous propose pas comment soigner le paludisme en Afrique sans avaler des médicaments étant donné qu'on n'a pas les moyens de s'occuper de son mode de vie tant qu'on est encore au stade des besoins physiologiques (manger et boire). Il ne nous dit pas que les industries qui s'enrichissent dans les vaccins et les médicaments ne sont possédées ou dirigées que par des personnes qui depuis la naissance n'ont jamais pris de vaccins ni de médicaments, et donc sont sûrs d'avoir une espérance de vie plus élevée, ou tout simplement de ne pas mourrir. Il ne m'explique pas pourquoi en Afrique, alors que le taux de vaccination et le nombre de vaccins augmentent d'années en années, l'espérance de vie quant à elle croit d'années en années. Je reste sur l'exemple du Médecin qui trouve maladroit que l'on administre le même vaccin à tout le monde comme si tout le monde était pareil. Pourquoi parle-t-il des vaccins en général comme si tous les vaccins étaient pareils? Au lieu de nous donner les liens des références, il nous envoit chercher, d'accord, c'est son droit. Réfléchissons et cherchons, mais en attendant, si vous souhaitez voyager par vol, ne soyez pas surpris que le vaccin contre la fièvre jaune vous bloque à l'Aéroport. Aussi, si ça vous tente, choisissez de vacciner un seul de vos enfants sur deux et avec un peu de chance, vous pourrez apprécier les résultats. Mais quel type d'étude ou de recherche ne peut-on pas faire en 40 ans? Je me serais attendu à ce que le médecin nous donne les liens pour les résultats d'études qu'il a menées, démontrant par exemple que le taux de mortalité infantile est 3 fois plus élevé dans les pays où le taux de vaccination est plus élevé, comparativement aux pays où le taux de vaccination est plus faible. En fin, le médecin dit que la médecine moderne tue 700 000 personnes par an aux USA comparativement à 500 000 par cancer et 600 000 par maladies cardiovasculaires. Il en conclut que la médecine moderne tue plus que les maladies. Vraiment, drole de conclusion. Même si les maldies se limitaient aux cancers et aux maladies cardiovasculaires (ce qui ne se peut pas, "même en empruntant une dizaine"), alors on aurait 700 000 plus petit que 1100 (500 + 600). Comme si celà ne suffisait pas, il ne nous indique pas le nombre de personnes sauvées par la médecine moderne dans un pays qui compte 300 millions d'habitants! You tube est bien comme il l'a lui même dit, mais il ferait mieux de nous montrer des vidéos de débats contradictoires avec des experts scientifiques qui comme lui travaillent sur le sujet depuis 30 à 50 ans. L'un des inconvénients de You Tube et d'Internet en général, c'est que chacun peut faire son petit chaud en brandissant son pouvoir d'expertise, face à un public qui n'en sait pas grand chose et qui précisément dans le domaine de la santé doit s'en remettre à son médecin.

DTP – Bulletin d’information : Et l’aluminium dans tout ça ?


Chère amie, cher ami,

Vous le savez le Conseil d’Etat a rendu sa décision dans l’affaire du vaccin DTP le 8 février dernier. Vous pouvez retrouver la décision ici: http://www.conseil-etat.fr/Decisions-Avis-Publications/Decisions/Selection-des-decisions-faisant-l-objet-d-une-communication-particuliere/CE-8-fevrier-2017-M.-B?utm_source=PSN&utm_medium=newsletter-gratuite&utm_campaign=20170321-aluminium

Dans cet arrêt le Conseil d’Etat nous a donné raison. Il rappelle en substance :

1. Qu’il existe une discordance entre l’obligation vaccinale et ce que les laboratoires pharmaceutiques proposent sur le marché;

2. Que le gouvernement avait tous les moyens et l’autorité nécessaires pour demander aux industriels de produire un vaccin conforme à la loi française.

Le Conseil d’Etat a donc enjoint les autorités à agir en ce sens.

Pour l’instant, cependant, le gouvernement ne s’est pas exécuté. Comme ce sont les élections, cette mise en conformité dépendra de la prochaine équipe en place.

Nous devons donc attendre. Il est évident que la victoire ne sera acquise que lorsque le vaccin DTP sera à nouveau disponible en pharmacie.

Quid cependant de l’aluminium ?

Dans notre grande pétition, portée par le Professeur Henri Joyeux, qui a réuni plus d’un million de signatures, nous avions demandé aux autorités qu’elles remettent sur le marché un vaccin sans aluminium comme celui qui avait existé, à la satisfaction de tous (ou presque) jusqu’en 2008.

Ce vaccin était fabriqué par Biomérieux. Il a été retiré pour une raison obscure. Officiellement il créait des allergies. Son prix était 5 fois inférieur à celui de l’actuel hexavalent qui nous est imposé de fait.

Le 16 janvier dernier, lorsqu’il avait présenté le dossier, le rapporteur du Conseil d’Etat avait estimé qu’en « l’état actuel des connaissances scientifiques », il n’était pas possible pour la haute institution de se prononcer sur l’aluminium.

J’espère qu’il a changé d’avis depuis.

En effet, le Professeur Romain Gherardi, médecin à l’hôpital Henri-Mondor a écrit un livre sur le sujet, sorti récemment dans les kiosques. Il s’agit de « Toxic Story » paru chez Actes Sud.

Dans cet ouvrage passionnant, dont je vous conseille vivement la lecture, notre médecin affirme : « Depuis 2014, nous avons la preuve scientifique que le discret adjuvant [l’aluminium], loin de se dissoudre dans les tissus après avoir fait son office, non seulement persiste longuement dans l’organisme mais peut migrer dans le cerveau pour ne plus en ressortir. »

Quand un Professeur de médecine, ayant travaillé depuis 22 ans sur le sujet de l’aluminium dans les vaccins et ayant par ailleurs toujours été un fervent défenseur de la vaccination, écrit une telle affirmation, noir sur blanc, il paraît difficile de continuer à nier qu’il existe un problème.

De l’aluminium dans les muscles !
Comment le Pr Gherardi et son équipe en sont-ils arrivés à cette conclusion ?

En 1995, l’équipe du Pr Gherardi découvre une nouvelle maladie. En étudiant au microscope des biopsies musculaires de patients, les chercheurs repèrent une activité inhabituelle : les macrophages, où cellules immunitaires chargées de « manger » des intrus, se sont multipliés. Ces cellules semblent s’acharner sur des petits cristaux non identifiés.

Les patients souffrent de douleurs dans les muscles et d’une grande fatigue.

A ce moment-là, toute la communauté scientifique est aux abois : une nouvelle maladie est en train de faire son apparition. C’est la « myofasciite à macrophages ».

L’équipe d’Henri-Mondor publie un premier article dans la prestigieuse revue du Lancet le 1er septembre 1995. L’article est accueilli avec enthousiasme par le monde scientifique et les médias.

L’équipe médicale, persuadée que le mal vient d’un virus ou d’une bactérie, tente de l’identifier. Le Centre d’Etudes Nucléaires de Bordeaux a été sollicité pour analyser des échantillons des mystérieux cristaux présents dans les biopsies. Le 23 octobre la sentence tombe : il s’agit de cristaux d’aluminium. [1]

Cette découverte inattendue pose d’emblée une nouvelle flopée de questions :

D’où viennent-ils ? Quel rôle jouent-ils dans la maladie ? Circulent-ils dans l’organisme ? etc.

L’aluminium un toxique devenu courant

On trouve de l’aluminium un peu partout : dans le lait maternisé, le dentifrice, les déodorants, les canettes de sodas, la carlingue des avions, les crèmes solaires, les médicaments…

Nous en ingérons régulièrement. Personne ne sait au juste quelles en sont les conséquences. Heureusement nous en éliminons la plus grande partie. Et officiellement, cette présence d’aluminium dans notre environnement quotidien ne pose pas de difficulté tant que l’on reste en dessous de 1mg d’aluminium par kg corporel.

Dans certains cas, l’intoxication à l’aluminium est avérée. Elle peut être causée par des traitements gorgés d’aluminium. Dans ce cas, on retrouve le métal incriminé dans le sang et l’urine des patients.

Or le Pr Gherardi et son équipe n’observaient rien de tel chez les patients atteints de myofasciite à macrophages.

Et la lumière fut

20 % des patients atteints de myofasciite à macrophages étaient atteints également d’une maladie auto-immune : sclérose en plaques, thyroïdite, polyarthrite etc. Ce détail a orienté la recherche du Pr Gherardi. En parcourant, la littérature scientifique, il est tombé sur un article évoquant le lien existant entre les troubles de l’immunité et l’hydroxyde d’aluminium utilisé dans les vaccins.

Pour notre scientifique, c’est la révélation !

Les adjuvants servent à déclencher une réaction immunitaire forte. C’est une infection qui fera réagir les cellules de défense de l’organisme. Les pionniers des vaccins ont utilisé divers moyens : des miettes de pain, de l’huile, du pus… Puis à partir de 1926 des sels d’aluminium : une belle « cochonnerie » qui provoque une réaction immunitaire forte !

L’injection dans le muscle…

Arrivé à ce stade, notre détective scientifique ne sait pas encore si l’aluminium est le vrai coupable. Après tout il est utilisé dans de nombreux vaccins depuis des décennies et la myofasciite à macrophage n’est apparue que dans les années 90.

Qu’est-ce qui prouve que l’aluminium vaccinal a un effet sur la maladie ? [2]

1. 100% des malades atteint de myofasciite à macrophages ont été vaccinés avec des vaccins contenant de l’aluminium dans les quelques années précédant le déclenchement de la maladie.

2. Comme l’a démontré une étude publiée dans la revue Brain et dirigée par l’équipe de l’hôpital Henri-Mondor, il existe un lien entre l’injection du vaccin et la lésion causée dans les muscles par l’aluminium vaccinal.

3. Et c’est peut-être l’argument le plus marquant : la maladie n’est apparue que dans les années 90 parce qu’à ce moment-là, le mode d’administration du vaccin a changé. On les injectait sous la peau jusque-là. Mais en raison des réactions provoquées chez certains patients, 645 problèmes graves sur 76 000 patients vaccinés, l’industrie a préféré changer le mode d’administration. On est passé à une injection dans le muscle, dans le deltoïde précisément. C’est-à-dire là où l’on a retrouvé les cristaux d’aluminium chez les patients atteints de myofasciite à macrophages.

4. Enfin, c’est en France que la proportion de malades est la plus élevée parce que c’est dans ce pays que la campagne de vaccination contre l’hépatite B, imposée à la population à grands renforts de propagande médiatique, a été la plus intense.

Voici donc les arguments qu’a déployé le Pr Gherardi devant l’OMS et ses pairs… qui n’ont pas été convaincus. Ils ont refermé le dossier.

A leur décharge, il manquait un élément d’explication : comment se fait-il que l’aluminium puisse agir plusieurs années après la vaccination ?

Il a fallu de longues années de recherches dans l’adversité à l’équipe de l’hôpital Henri-Mondor pour le comprendre.

Et ce qu’ils ont trouvé est une révolution dans le monde de la toxicologie.

La migration de l’aluminium dans le cerveau

L’équipe de l’hôpital Henri-Mondor a observé que lorsque l’on injecte un vaccin dans le muscle, on en retrouve 50% capturé par les macrophages.

Pour comprendre comment l’aluminium pouvait se déplacer dans le corps il fallait mener différentes études. Le Pr Gherardi a pu mener ces travaux grâce à la région Ile de France qui a accepté de soutenir ses recherches alors que les autorités de santé ont refusé leurs concours.

Les chercheurs, grâce à des techniques de chimie innovantes ont coloré des particules d’aluminium qui ont été injectées chez des souris.

Les résultats ont été étonnants :

1. Les particules d’aluminium s’associent à des cellules immunitaires;

2. Quand l’aluminium quitte le muscle, il ne va pas dans le sang, mais dans les ganglions lymphatiques;

3. On finit par retrouver des particules dans les cellules immunitaires du cerveau (microgliales) et les neurones;

4. Si on enlève les ganglions lymphatiques chez les souris, l’aluminium ne passe plus. Il est donc certain que le passage de l’aluminium du muscle au cerveau se fait par les cellules immunitaires qui ne seraient pas affectées au départ si le vaccin n’avait pas été injecté dans le muscle;

5. La réaction chez les patients atteints de myofasciite à macrophages vient du fait qu’ils ont une disposition spécifique : tous ont un taux élevé de CCL2/MCP1, une molécule particulière qui varie selon les individus : selon leur âge, leur génétique etc.

Pour le Pr Gherardi, la conclusion est sans appel [3] :

« Les particules d’adjuvant sont susceptibles d’être transformées hors du muscle par les cellules immunitaires, de gagner progressivement le cerveau sous le contrôle d’un mécanisme biologique identifié, et d’y déclencher une réaction inflammatoire ».

Et ce qui est plus inquiétant :

« La présence d’aluminium dans le cerveau des souris induit des troubles de la locomotion et du comportement (…). Cette nocivité n’est nullement proportionnelle à la dose injectée ».

Il apparaît en effet que les petites doses d’aluminium (de 1 à 4 µm) ont des chances de passer dans le cerveau mais pas les plus grosses. Pourquoi ? A cause de l’attitude des macrophages qui capturent les petites particules d’aluminium comme s’il s’agissait de bactéries. L’ennui est que les macrophages ne parviennent pas à détruire ces particules qui finissent par migrer dans le système lymphatique jusqu’au cerveau.

Selon les mots du Pr Gherardi :

« Moralité : seules les faibles concentrations d’adjuvant permettant la capture avide des particules par les macrophages et donc leur translocation vers le cerveau présente un danger. Les fortes concentrations se révèlent inoffensives. »

Cette découverte signifie que le cumul de petites doses d’aluminium pourrait être bien plus toxique que des doses plus importantes, contrairement à ce que l’on dit habituellement en toxicologie.

S’il est encore trop tôt pour tirer toutes les conclusions de ces recherches, il est évident qu’elles pourraient avoir une portée considérable. Elles nous incitent à réfléchir à nouveau à la problématique des adjuvants dans les vaccins mais aussi, plus largement à celle des nanoparticules que l’on retrouve un peu partout…

Et maintenant ?

Lorsque j’ai lu le livre de ce prestigieux Professeur de médecine, j’ai été saisi d’une très grande émotion.

En dépit de toutes ses connaissances patiemment accumulées par l’équipe de l’hôpital Henri-Mondor, le monde scientifique et le monde politique n’ont pas changé de ligne.

On continue à obliger chaque jour des familles à vacciner des nourrissons avec des produits qui ne sont pas sûrs.

Une maladie spécifique liée à la vaccination est apparue. Elle a été identifiée par une équipe médicale reconnue internationalement. Leur seul intérêt dans cette affaire était de protéger leurs patients.

Mais les autorités n’ont rien fait pour modifier la situation.

Pire, elles ont décidé, d’une part, de clore le dossier scientifique, et d’autre part, d’attaquer l’équipe scientifique ayant eu le malheur de découvrir cette terrible vérité.

Une pression considérable a été exercée sur le Professeur Gherardi et son équipe. Tout a été fait pour le faire taire.

Mais sa réputation est fermement établie. Cela fait plus de 40 ans qu’il travaille loyalement pour l’hôpital public. Tout le monde sait qu’il est au-dessus de tout soupçon.

Les autorités ont simplement tenté de faire comme si de rien n’était. Comme si les patients n’existaient pas.

Et tous les efforts de l’association E3M, qui réunit les patients atteints de myofasciite à macrophage, pour faire reconnaître leur maladie et cesser le massacre, ont été vains jusqu’à présent.

C’est la raison pour laquelle le Professeur Gherardi a décidé de sortir du silence et de publier son livre.

Dans cette histoire, vous l’avez compris, la vraie question n’est pas la vaccination. La vraie question est de savoir comment agir sur les pouvoirs publics pour qu’ils cessent de se moquer de nous.

Jusqu’où iront-ils ?

Combien de scandales médicaux ont-ils ainsi étouffés ?

En l’état, est-il vraiment acceptable de maintenir l’obligation vaccinale alors que les vaccins qui existent sur le marché sont adjuvés avec un produit toxique responsable d’une maladie douloureuse et invalidante chez un nombre important de patients ?

Si l’obligation vaccinale était maintenue, ne devrait-elle pas être équilibrée par une obligation de résultat des médecins et surtout de l'État par rapport aux effets secondaires que risquent de connaître les patients ?

Il me semble en tout cas, que s’il avait eu en main le livre détonnant du Pr Gherardi, le rapporteur du Conseil d’Etat n’aurait pas écarté la question de l’aluminium.

L’affaire n’est sans doute pas finie.

En attendant, il faut faire circuler l’information.

N’hésitez pas à transmettre ma lettre autour de vous, à me laisser des commentaires si vous avez des informations sur le sujet, sur Facebook ou sur notre site Internet.

Lisez le livre du Pr Gherardi (à acheter chez votre libraire), offrez le à vos amis, faites-vous votre propre opinion !

Si vous souhaitez nous aider pour prolonger le combat, vous pouvez aussi soutenir notre action en faisant un don.

Prenez soin de vous !

Naturellement vôtre,

Augustin de Livois

PS: Si vous n'avez pas encore commandé la clé USB du Congrès 2016, c'est encore possible. Vous aurez accès à 32 heures de conférences pour un prix modique d'1,5 € la conférence. Pour plus d'infos cliquez ici.

PPS: Un grand rassemblement a lieu pour dénoncer la position des autorités sur les compteurs linky. Il aura lieu mercredi 22 mars prochain à Paris devant la Maison de la Radio. Plus d'infos ici.

Sources : http://www.conseil-etat.fr/Decisions-Avis-Publications/Decisions/Selection-des-decisions-faisant-l-objet-d-une-communication-particuliere/CE-8-fevrier-2017-M.-B?utm_source=PSN&utm_medium=newsletter-gratuite&utm_campaign=20170321-aluminium

[1] Toxic Story, page 30 et suivantes ; [2] Cette question a été directement posé au Pr Gherardi à l’OMS, Toxic Story, page 44 ; [3] Toxic Story, page 147 et suivantes

  LES BIENFAITS DU MORINGA, << L'ARBRE DE VIE OU ARBRE MIRACLE >> QUI SOIGNE 300 MALADIES



 Plante Miracle Morenga
         

Nous avons découvert une plante merveilleuse qui peut, selon les chercheurs, prévenir plus de 300 maladies.

Le moringa



Dans le reportage le Dr Russ Bianchy et Dr Monica Marcou qui a écrit le livre « The miracle tree » , sont stupéfaits des résultats du Moringa.

Le Dr Howard W. Fisher qui a écrit le livre, Moringa Oleifera : Magie, Mythe ou Miracle, a cité dans son livre, que les vitamines A,C,E, ainsi que le sélénium relâcherait un électron et neutraliserait les cellules cancéreuses pour que le corps puisse les éliminer…

On retrouve les vitamines A,C,E et le sélénium dans le Moringa. La Moringa aide le corps à perdre du poids. Beaucoup de personnes qui prennent de la Moringa ont signalé des améliorations rapides au niveau de la peau, de la digestion, de la vision, de la clarté mentale et du bien-être en général. De même qu’une réduction des symptômes associés à la fatigue, aux maladies telles l’arthrite et au vieillissement pour ne citer qu’eux !

Tableau Nutrition Morenga1



Tableau Nutrition Morenga2


Le moringa : mode d'emploi



         


         

Source : http://portail-initiation.forumgratuit.org/t1277-les-bienfaits-du-moringa-plante-miracle-ou-arbre-de-vie

  UNE TASSE SUFFIT À NETTOYER LES ARTÈRES ET PRÉVENIR LES MALADIES LES PLUS GRAVES


Ce remède naturel lutte contre les radicaux libres, qui causent les maladies les plus graves et les affections du système cardiovasculaire.

Ce remède issu de la médecine traditionnelle allemande se compose d’ingrédients sains et naturels.

En premier lieu il prévient l’obstruction artérielle , lutte contre l’hyperlipémie (hausse de taux de lipides dans le sang) , élimine la fatigue, prévient les rhumes et les infections, renforce le système immunitaire, nettoie le foie et stimule la production d’enzymes hépatiques.

 Infusion Bien Etre Forme
         

Voici sa recette, vous aurez besoin de :

– 4 gousses d’ail.

– 4 citrons avec la peau.

– Une petite racine de gingembre (3 à 4 cm)

– 2 litres d’eau pure.

La préparation :

lavez les citrons avec du vinaigre et de l’eau et coupez-les en morceaux. Ajoutez l’ail et le gingembre et mixez le tout dans un robot mixeur. Ajouter y les 2 litres d’eau et porter la mixture à ébullition. Une fois à ébullition retirez le du feu et laisser refroidir. Filtrez le avec une passoire dans un bocal en verre, et préservez le au réfrigérateur.

Prenez chaque jour 200ml de ce remède sur un estomac vide le matin ou 2 heures avant les repas. Vous pouvez y rajouter une cuillère de miel pour le goût.

Le traitement doit être poursuivi pendant 3 semaines, faire une pause pendant une semaine et reprendre le cycle de 3 semaines. Vous ressentirez votre corps régénéré au bout de la première phase de traitement. En plus de lutter contre les radicaux libres et prévenir les maladies cardiaques, elle prévient contre la formation de calculs rénaux et biliaires, et de plaque d’athéromes qui obstruent les artères et les calcifications.

L’eau, le citron et la cuisson neutralisent l’ail donc ne craignez rien pour votre haleine. Secouez bien la bouteille avant chaque utilisation.

  Éliminer la mauvaise haleine en 5 minutes! CE REMÈDE détruira toutes les bactéries qui causent la mauvaise haleine

 Mauvaise Haleine
         

         

Actuellement, La mauvaise haleine est assez fréquente chez beaucoup de personnes, même qu’elles brossent vraiment leurs dents, leur haleine reste encore de mauvaise odeur parfois insupportable et difficile à enlever, cette mauvaise haleine est due à un repas qu’elles ont consommé ou une bactérie qui pourrait être dans leur bouche.

Peu importe le cas, la mauvaise haleine peut être très difficile à enlever. Il y a de nombreux dentifrices et liquides de lavage de la bouche sur le marché, mais ils peuvent être assez chers et pleins de produits chimiques et qui peuvent avoir des effets néfastes pour la santé des dents.

Pour cette raison, nous allons vous présenter un remède 100% naturel qui vous aidera à se débarrasser de la mauvaise haleine une fois pour toutes!

Vous avez juste besoin de ces ingrédients naturels:

* 2 citrons

* 1 verre d’eau tiède

* Une demi-cuillerée de cannelle

* 1 cuillère à café de bicarbonate de soude

* 1 cuillère à café de miel

Préparation :

Mettez le jus de citron avec la cannelle et le miel dans une bouteille. (Vous pouvez également utiliser du bicarbonate si vous ne disposez pas du miel) Ensuite, ajoutez un verre d’eau tiède et agitez bien le mélange.

Prenez 1 ou 2 cuillères à soupe de ce remède naturel pour se gargariser et cracher après plusieurs minutes.

La Cannelle élimine les bactéries qui causent la mauvaise haleine.

Le Miel possède des propriétés antibactériennes et le bicarbonate aide à blanchir les dents.

Le Citron offre un arôme agréable, il est également parfait pour détruire toute bactérie qui aurait pu rester dans votre bouche.

Source : Eddenya (http://topastuces.net/astuces-sante/une-tasse-suffit-a-nettoyer-les-arteres-et-prevenir-les-maladies-les-plus-graves-4658/ )

  Mauvaise haleine : 10 astuces naturelles :


  Quelles sont les solutions pour stopper la mauvaise haleine ?

Beaucoup de personnes se plaignent d’avoir mauvaise haleine. Les causes peuvent être multiples : caries, gencives, problèmes de digestion … La bouche contient des millions de bactéries qu’il faut éliminer pour retrouver une bonne haleine.

10 astuces de grand-mère pour garder une haleine fraîche

Se brosser les dents après chaque repas

Pour combattre les germes présents dans la bouche, il est important de se brosser les dents. A faire après chaque repas si possible, pour éliminer les résidus d’aliments coincés entre les dents qui sont responsables de la mauvaise haleine.

Nettoyer sa langue

On l’oublie souvent, mais la langue aussi contient des bactéries ! Brossez-vous délicatement la surface rugueuse de la langue pour vous débarrasser des cellules mortes. Utilisez soit votre brosse à dents ou un gratte-langue.

Boire beaucoup

Il est important de boire chaque jour au moins 1,5 litre d’eau pour lutter contre la mauvaise haleine. S’hydrater est indispensable pour garder une haleine fraîche. Par exemple, la mauvaise haleine du matin est due à un manque d’hydratation.

Faire régulièrement des bains de bouche

Les bains de bouche sont efficaces pour réduire la mauvaise haleine et combattre les bactéries. Faites des bains de bouche naturels, plusieurs fois par jour si nécessaire : bain de bouche au bicarbonate de soude, bain de bouche aux clous de girofle …

Utiliser un hydropulseur

L’hydropulseur vous débarrassera des ingrédients coincés entre les dents, ce qui vous permettra d’avoir meilleure haleine. A défaut, utiliser du fil dentaire, qui est utile aussi, mais moins efficace.

Le citron

Cet antiseptique naturel éliminera les bactéries de votre bouche. Croquer un citron ou boire son jus vous aidera à vous débarrasser de la mauvaise haleine.

Le persil

Mâcher du persil après chaque repas rafraichit l’haleine ! Surtout si vous avez consommé de l’ail avant… Cependant, vous aurez certainement du persil coincé entre les dents !

Autre alternative : Se rincer la bouche avec une infusion de persil :

1- Portez un grand verre d’eau à ébullition dans une casserole.

2- Mettez-y 3 brins de persil, 3 clous de girofle et une pincée de cannelle.

3- Filtrez et rincez-vous la bouche avec l’eau.

Mordre un clou de girofle

Le clou de girofle est excellent pour vous donner une bonne haleine. Vous pouvez mordiller un clou de girofle en fin de repas.

La menthe

Finir le repas avec une tisane ou un thé à la menthe vous aidera à garder une haleine fraîche.

Le bâton de cannelle

La cannelle a des propriétés naturelles pour stopper la mauvaise haleine. Sucer un bâton de cannelle pour avoir une bonne haleine.

Les conseils de nos grands-mères

* Éviter l’excès d’alcool et de tabac qui sont souvent la cause d’une mauvaise haleine. * Consulter un dentiste environ tous les 6 mois pour vérifier votre dentition.

Source : http://www.grands-meres.net/mauvaise-haleine/#7l4jvEuAsalBiYT0.99

  Les miracles de l’oignon dont personne ne vous a parlé!



 Le Miracle de l'Oignon
         

Un simple oignon est un remède naturel pour de nombreux problèmes de santé. C’est le meilleur remède pour les vomissements sévères et un excellent antibiotique naturel qui peut stimuler votre système immunitaire.

L’oignon fait partie de la famille des Allium. Son abondance en soufre lui procure des propriétés antibiotiques et antiseptiques. Il est également très riche en Quercétine, un antioxydant qui aide l’organisme à combattre les radicaux libres.

Les bienfaits de l’oignon :

Avec du jus d’oignon, la respiration s’améliore rapidement. L’oignon est également bon pour le cœur, l’arthrite, est un excellent antioxydant et excellent régulateur de diabète, de par ses composés flavonoïdes et soufrés, et régule également votre taux de cholestérol.

Pendant des milliers d’années, l’oignon a été utilisé comme traitement standard.

LIRE AUSSI: VOICI CE QUI ARRIVE QUAND VOUS METTEZ DE L’OIGNON DANS VOS CHAUSSETTES PENDANT VOTRE SOMMEIL

Pourquoi et comment utiliser l’oignon :

* Congestion thoracique : Écrasez un oignon dans de l’huile de coco. Appliquez sur le thorax, fixez avec une petite serviette pour réchauffer et couvrez-vous bien.

* Colique : Ce remède a été utilisé par les Indiens Cherokee pour soigner les enfants souffrant de colique : Découpez quelques oignons jaunes en dés et faites-les bouillir dans l’eau. Laissez refroidir puis égouttez. Vous devez en donner une cuillère à soupe à votre bébé toutes les heures jusqu’à ce que vous remarquiez qu’il est soulagé.

* Infections et douleurs à l’oreille : Hachez un oignon et mettez-le dans une chaussette puis nouez-là. Placez la chaussette fermée sur l’oreille concernée. Laissez ainsi en fixant avec un bandage ou un chapeau, et n’enlevez que lorsque la douleur soit complètement disparue.

* Coupures cutanées : La fine couche transparente séparant les différentes écailles charnues de l’oignon possède des propriétés antiseptiques. Appliquez-la sur la peau en cas de coupures pour arrêter les saignements.

* Toux : Épluchez un gros oignon et coupez-le en deux. Couvrez chaque surface avec 1 cuillère à soupe de sucre brun et laissez ainsi pendant une heure. Vous devez en consommez une moitié deux fois par jour pour apaiser la toux.

* Fièvre : Coupez un oignon en tranches fines. Massez-vous les plantes des pieds avec de l’huile de coco puis mettez quelques tranches d’oignons sur les arches des pieds, fixez avec des chaussettes et laissez agir pendant la nuit.

* Vomissements : D’abord, préparez une tasse de thé à la menthe poivrée et laissez refroidir. Entre temps, râpez 1 oignon blanc ou jaune, puis mettez dans une compresse de gaze et pressez bien pour avoir du jus d’oignon. Prenez 2 cuillères à café, attendez 5 minutes, puis reprenez-en 2 autres de menthe poivrée. Répétez plusieurs fois jusqu’à ce que les symptômes disparaissent. Les vomissements devraient cesser immédiatement et les nausées au bout de 15 minutes.

* Purification de l’air : Mettez des tranches d’oignon dans de petites assiettes et placez-les dans différents endroits de la maison, ceci purifiera l’air des virus et bactéries.

Autres utilisations de l’oignon :

• Frottez-vous avec un oignon coupé pour vous protéger des insectes.

• Le jus d’oignon appliqué sur le cuir chevelu favorise la poussée des cheveux.

• Le jus d’oignon repousse les mites.

• Frotter une tranche d’oignon sur du fer empêche la rouille.

• Le jus d’oignon bouilli et refroidi pulvérisé sur les plantes repousse les insectes ravageurs.

• Frottez une tranche d’oignon sur les objets en cuivre et en verre pour les faire briller.

• Vous frottez avec une tranche d’oignon prévient l’apparition des tâches de rousseurs.

Les amérindiens ont utilisé l’oignon pour traiter les rhumes et la grippe depuis des siècles. Même l’organisation mondiale de la santé a reconnu la capacité de l’oignon à soulager la toux, la congestion, la bronchite et les infections respiratoires.

Comme vous le savez maintenant, l’oignon est un traitement contre plusieurs maux utilisé depuis des siècles, par plusieurs civilisations.

Alors, la prochaine fois que vous présentez un de ces symptômes, n’hésitez pas à utiliser cet antibiotique naturel !

Source:www.healthonlinecentral.com/ Traduit et adapté par:aidersonprochain.com

  Quand elle m’a dit de mettre un oignon dans ma chaussette, je n’aurais jamais pensé que ça ferait ça! (17 décembre 2015 )


 l'Oignon Dans la Chaussette
         

Saviez-vous que la plante de vos pieds sont des points d’accès puissants et directs aux organes internes de votre corps?

Ils sont appelé les méridiens en médecine chinoise, et ils sont des voies vers chaque organe dans votre corps. Certains prétendent que les méridiens n’existent pas, mais ceux qui comprennent la médecine chinoise savent que le système des méridiens est très étroitement corrélé avec le système nerveux. Donc, si vous êtes conscient que vous avez des nerfs et un système nerveux, vous êtes conscient que vous avez des méridiens aussi.

Étape 1: Coupez un oignon bio en deux (oignons blancs ou rouges). Utilisez des oignons bio parce qu’ils sont exempts de pesticides et d’autres produits chimiques qui ne doivent pas être en contact avec vos pieds et entrer dans votre sang toute la nuit. Coupez 2 tranches au milieu de l’oignon de sorte que les tranches soient les plus grandes possibles et qu’elles puissent être appliquées sur une grande partie de la plante de vos pieds.

Étape 2: Mettez une tranche d’oignon dans chaque chaussette et dormez! Pendant que vous dormez, les pouvoirs de guérison naturels de l’oignon vont se mettre au travail à travers la peau (application transdermique) et purifier le sang, tuer les bactéries et les germes, ainsi qu’absorber les toxines! Cela aidera aussi à purifier l’air de votre chambre. En Angleterre, pendant les épidémies, ils hachaient des oignons et les laissaient dans la pièce pour purifier l’air, et pour les aider à ne pas être sensibles aux infections, à la grippe, ou tout ce qui aurait pu leur nuire.

  Chaque nuit il dort en mettant des oignons dans ses chaussettes … la raison est incroyable !!!



 l'Oignon Dans la Chaussette 2
         

Saviez-vous que de nombreuses personnes mettraient un oignon dans leurs chaussettes ?! Cela peut paraître farfelu cependant ce que vous ne savez pas ce c’est que cela s’avère être très bénéfique pour notre santé.

1. Il est purificateur d’air : En effet cela permettra d’éliminer toutes les toxines ainsi que les mauvaises odeurs qui peuvent dégager de vos pieds.

2. Idéal pour purifier le sang: En effet l’oignon contient de l’acide phosphorique qui lorsqu’il est appliqué ou encore absorbé par la peau permet une purification du sang de manière optimale.

3. Il élimine les bactéries: L’oignon tout comme l’ail permettrait d’éliminer les bactéries et par conséquent de nous protéger des virus. Ce serait donc l’idéal en période hivernale.

Source : http://www.bestsante.com/trucs-et-astuces/il-dort-en-mettant-des-oignons-dans-ses-chaussettes-la-raison-est-incroyable/

  Le Secret de l’Oignon


Belle anecdote

 Poireau Oignon
         

En 1919, lorsque la grippe a tué 40 millions de personnes, un médecin visitait des nombreux agriculteurs pour voir s'il pouvait les aider à lutter contre la grippe. Beaucoup d'agriculteurs et leurs familles l'avait attrapée et beaucoup étaient morts.

Le médecin arriva dans une exploitation agricole où, à sa grande surprise, tout le monde était en parfaite santé. Lorsqu’il demanda ce qu'ils faisaient de différent des autres, la femme dit qu'elle avait mis un oignon non pelé dans une assiette dans chaque chambre de la maison.

Le médecin ne la crut pas. Il lui demanda s’il pouvait avoir un des oignons qu’elle avait utilisé pour l’observer au microscope.

Elle lui en donna un.

Le médecin trouva le virus de la grippe dans l’oignon.

De toute évidence l’oignon avait absorbé la bactérie et permis à la famille de rester en bonne santé.

J’ai entendu cette même histoire chez ma coiffeuse. Quelques années auparavant un certain nombre de ses clients avaient attrapé la grippe. Ils avaient tous été malades.

L’année suivante elle avait mis plusieurs assiettes avec des oignons dans son salon et à sa grande surprise aucune personne de son équipe ne fut malade.

J’ai envoyé cette information à une amie dans l’Oregon, qui travaille régulièrement avec moi sur des questions de santé. Elle me raconta une expérience intéressante avec les oignons.

 Oignons
         

Je ne connais pas l’histoire des agriculteurs, mais j’ai contracté une pneumonie qui m’a rendue très malade. J’ai lu un article qui disait de couper les deux extrémités d’un oignon, de le piquer avec une fourchette à une extrémité et de le poser sur un assiette près du malade toute la nuit. Il précisait que l’oignon noircirait le lendemain par les germes. J’ai fait comme c’était dit. L’oignon était dans un triste état le lendemain et moi je me sentais beaucoup mieux.

Cet article disait aussi que les oignons et les ails placés dans les chambres dans le passé avaient protégé les gens contre la peste noire. Tous les deux ont de puissantes propriétés antibactérienne et antiseptique.

La morale de cette histoire est : achetez quelques oignons, placez les dans des assiettes sans les peler un peu partout dans la maison. Si vous travaillez dans un bureau mettez en un ou deux dans votre espace de travail. Nous ne l’avons pas fait et nous avons attrapé la grippe !

L’oignon vous aidera, vous et vos proches à ne pas tomber malade. Et si vous attrapez la grippe, elle sera moins forte... Il n’y a pas grand chose à perdre à essayer ! Seulement 1 euros d’oignon !!!

  Si vous mangez de l’ail et du miel sur un estomac vide pendant 7 jours, voilà ce qui arrive à votre corps (30 juillet 2016)


 Mangez l'Ail Et Miel pour avoir une bonne santé
         

L’ail est l’un des ingrédients qui sont le plus souvent utilisés dans la cuisine partout dans le monde. Il donne un bon goût à la nourriture, mais est également très puissant et peut guérir de nombreuses affections.

Le consommer cru peut être un médicament étonnant et puissant.

L’ail peut diminuer la pression artérielle et le cholestérol, prévenir les maladies coronariennes et les crises cardiaques. En outre, il peut stopper les effets de l’athérosclérose.

Si vous souffrez de problèmes de santé de tous les jours comme le rhume des foins, la diarrhée du voyageur, le rhume, la grippe, les piqûres d’insectes et les infections fongiques, un bulbe d’ail peut vous aider.

De plus, l’ail peut vous aider à gérer les symptômes de l’arthrose, du diabète, et de l’hypertrophie de la prostate.

L’ail peut améliorer votre immunité et la capacité du corps à éliminer les toxines. Quand il est combiné avec de l’oignon et du gingembre, il peut vous aider à vous désintoxiquer de la chimiothérapie.

Comment utiliser l’ail ?

La meilleure façon de consommer l’ail est cru, parce que l’allicine, son ingrédient actif est décentralisé par la chaleur. Ecrasez et tranchez la gousse et laissez-la pendant 15 minutes avant de la consommer. Lorsque vous écrasez la gousse, elle active une réaction qui rend l’allicine plus bio disponible.

Il devrait être consommé sur un estomac vide, parce que si l’estomac est surchargé de nourriture, il a des difficultés à traiter et absorber tous les nutriments de la nourriture.

Ail cru et miel

Hachez 2-3 gousses d’ail en petits morceaux. Mélangez-les avec une cuillère à soupe de miel.

Si vous prenez cette combinaison tous les jours, vous vous sentirez plus énergique et en meilleure santé.

Remontant à l’ail contre la grippe

Portez des gants si vous avez la peau sensible et ne frottez pas vos yeux quand vous faites ce remontant parce que certaines des huiles naturelles peuvent déclencher une éruption cutanée ou des brûlures.

Ingrédients nécessaires:

• Demi oignon jaune haché grossièrement
• 5 gousses d’ail hachées grossièrement
• 2 piments rouges, aussi hachés grossièrement
• 1 cuillère à soupe de gingembre haché
• Le jus d’1 citron
• Vinaigre de cidre non pasteurisé et non filtré

Comment le préparer ?

Dans un bocal de 350 ml à 500 ml placez l’oignon haché grossièrement. Ensuite, ajoutez l’ail haché. Continuez avec les piments rouges (avec les graines).

Ensuite, placez soigneusement du gingembre haché. Pressez le citron dans un bol, jetez les graines, puis versez le jus.

À la fin, ajoutez le vinaigre de cidre et laissez environ un cm de place en haut. Fermez le bocal et placez-le sur le comptoir ou dans un garde-manger.

Maintenant, vous pouvez commencer à utiliser le remontant pour les maux de gorge, le rhume et la grippe.

Source : http://aidersonprochain.com/miracles-de-loignon-dont-personne-ne-a-parle/

  Guérissez vos hémorroïdes en 24 heures avec un seul ingrédient de votre cuisine ! (5 août 2016)


 Soignez vos Hemorroïdes
         

         

En France, un adulte sur deux de plus de 50 ans a déjà souffert d’hémorroïdes. La plupart d’entre eux ont recours à des médicaments ou optent pour des soins faits maison qui ne sont pas toujours efficaces. Voici une astuce toute simple qui va vous en débarrasser au plus vite.

Les hémorroïdes, qu’est-ce que c’est ?

Les hémorroïdes sont des veines dilatées qui se forment au niveau de l’anus ou du rectum. Il existe deux types d’hémorroïdes :

Les hémorroïdes internes : elles se forment dans l’anus ou la partie inférieure du rectum. Les hémorroïdes externes : elles se développent dans l’anus et peuvent causer une enflure de cette zone. Ce type d’hémorroïdes est le plus sensible car il y a une concentration assez importante de fibres nerveuses dans cette région.

Les symptômes sont facilement détectables : une sensation d’inconfort en position assise, des démangeaisons près de l’anus et des saignements lors de la défécation. Les causes de la maladie sont les suivantes :

• Des troubles du transit • Certains changements hormonaux (grossesse, phase prémenstruelle) • De mauvaises habitudes alimentaires • L’obésité

Une astuce efficace pour traiter les hémorroïdes

Voici une astuce toute simple et naturelle, à base de vinaigre de cidre, qui va vous aider à traiter les hémorroïdes. Trempez un bout de coton dans du vinaigre de cidre appliquez-le sur la zone concernée. Laissez reposer pendant 30 minutes. Vous pouvez refaire cette opération plusieurs fois par jour (4 ou 5 fois). Si vous souffrez d’hémorroïdes internes, faites congeler une boule de coton imbibée de vinaigre de cidre et essayez de la mettre à l’intérieur de l’anus.

Sinon, vous pouvez aussi boire une cuillère à café de vinaigre de cidre mélangée avec un verre d’eau. Ce mélange est à boire au déjeuner et au dîner. Les propriétés antibactériennes et antifongiques du vinaigre de cidre aident à réduire les démangeaisons. Cet ingrédient possède également des propriétés astringentes qui facilitent une récupération rapide des dommages causés aux vaisseaux sanguins.

Voici d’autres astuces en application locale qui vous aideront à soulager les douleurs liées aux hémorroïdes :

L’argile verte

Cette astuce est utilisée depuis l’Antiquité pour soulager les hémorroïdes. L’argile verte présente des propriétés antibactériennes et antifongiques qui accélèrent la guérison des vaisseaux sanguins. En outre, ses propriétés antioxydantes nettoient le tractus intestinal. À appliquer en cataplasme.

L’huile d’olive

L’huile d’olive va soulager la douleur des veines endommagées et protéger la peau des blessures.

L’ail

L’ail contient un composé appelé allicine qui possède de puissantes propriétés antifongiques et antibactériennes qui vont réduire l’enflure des vaisseaux sanguins et accélérer la cicatrisation.

Quelques conseils supplémentaires

Faire le plein de fibres

Les fibres alimentaires sont majoritairement présentes dans les légumes et favorisent une bonne digestion, une meilleure élimination des toxines et un bon transit intestinal. Veillez donc à avoir une alimentation saine et naturelle.

Boire beaucoup d’eau

L’eau est essentielle au bon fonctionnement de l’organisme. Elle facilite le fonctionnement de l’intestin et la production des selles. Elle aide également à éliminer les déchets et toxines accumulés dans le corps.

Faire du sport

Un mode de vie sédentaire peut favoriser l’apparition des hémorroïdes. Le fait de faire bouger votre corps garde les intestins en mouvement, ce qui favorise un bon fonctionnement du corps en général. Il est conseillé de pratiquer une activité physique régulière (au moins 3 fois par semaine).

Sources: www.santeplusmag.com ou www.allhealthynews.com

  Oui, la prise régulière de paracétamol peut être toxique (13 oct 2016 17:22 par Julie Bernichan)



 Doliprane Danger
         

MÉDICAMENT – Pratique et efficace, l’analgésique est couramment utilisé pour soulager une douleur passagère. Pourtant, le médicament n’est pas sans risques. LCI fait le point.

Dans l’armoire à pharmacie, du bureau ou dans votre sac à main, le petit comprimé de paracétamol est souvent à portée de main. Qu’ils s’appellent Doliprane, Efferalgan ou Dafalgan, la substance active, accessible sans ordonnance en pharmacie, est la plus consommée par les Français. Et pour cause, elle est redoutable pour soulager une douleur ou faire baisser la fièvre.

Mais, ne vous y méprenez pas. Le paracétamol reste un médicament. Il peut donc avoir des effets secondaires, parfois graves. En mai 2015, un bébé de 5 mois est décédé suite à un surdosage de doliprane. Le médecin du Samu qui a fait une prescription approximative et un interrogatoire insuffisant des parents vient d’être suspendu par l’Ordre des médecins. Mais la prise trop régulière de la substance est aussi dangereuse pour les adultes.

Des risques pour le foie

Le surdosage, même faible, peut être toxique pour le foie. C’est d’ailleurs pour cette raison qu’il est fortement déconseillé aux personnes souffrant d’une maladie grave du foie sans un avis médical. "Le paracétamol est une molécule qui après son ingestion est transformée par le foie en un métabolite toxique (N-acétyl p-benzoquinone imine) capable en cas de surdosage de détruire les cellules du foie", explique le pharmacologue clinicien Jean-Paul Giroud à Médisite.

Toxique pour les reins

Des chercheurs britanniques ont passé au crible huit études avec pour objectif de déterminer les dangers d’une consommation régulière. Verdict : les volontaires qui en prenaient le plus sont aussi ceux qui avaient davantage de problèmes rénaux. En cause, la molécule diminuerait la capacité rénale.

Dangereux pour le cœur

Cette même méta-anlyse a montré qu’une prise régulière de paracétamol (22 comprimés de 500 mg par mois) augmentait le risque de développer une maladie cardiovasculaire dans les douze ans. Ici, la substance augmente la pression artérielle. Pour éviter cela, le Pr Giroud conseille à Science et Avenir de ne pas dépasser les 3 grammes en 24 heures et de ne pas l'associer à l'alcool.

Les bons réflexes

Ainsi, les adultes ne doivent pas dépasser les 4 grammes par jour, en respectant un intervalle de 4 heures entre deux prises. Même délai pour les enfants mais avec des doses réduites. A titre indicatif, le Vidal - LA renférence en matière de médicaments - préconise :

-enfant de 3 à 5 kg : 1/2 suppositoire à 100 mg, 1 à 4 fois par jour
-enfant de 6 à 8 kg : 100 mg, 1 à 4 fois par jour
-enfant de 8 à 12 kg : 150 mg, 1 à 4 fois par jour
-enfant de 12 à 16 kg : 200 mg, 1 à 4 fois par jour
-enfant de 16 à 24 kg : 300 mg, 1 à 4 fois par jour
-enfant de 25 à 30 kg : 300 mg, 1 à 6 fois par jour
-enfant de 30 à 40 kg : 500 mg, 1 à 4 fois par jour
-enfant de plus de 40 kg : 500 mg, 1 à 6 fois par jour.

Autre conseil : si la douleur persiste plus de 5 jours consécutifs, il est préférable de consulter un médecin. La prise régulière de paracétamol n’est pas si anodine qu’il y paraît.

De même, soyez vigilants si vous prenez un autre médicament. Il peut aussi contenir du paracétamol et entraîner un surdosage sans que vous vous en rendiez compte. D’où l’importance de lire les informations sur la boîte et sur la notice.

Source : http://www.lci.fr/sante/oui-la-prise-reguliere-de-paracetamol-peut-etre-toxique-2007573.html?utm_campaign=Echobox&utm_medium=Social&utm_source=Facebook#link_time=1476372587

  Boire cela avant d’aller au lit brûle la graisse du ventre de façon spectaculaire (22 juillet 2015)

 Boisson Brule Graisse
         

         

Juste un verre de cette boisson avant d’aller au lit vous aide à réduire la graisse de votre corps, en particulier celle du ventre. Cette boisson est facile à préparer et s’est révélée offrir de bons résultats en peu de temps à condition de la consommer régulièrement.

La graisse du ventre peut parfois être résistante à toute tentative, et au lieu de vous sentir désespéré, voici une boisson simple mais puissante pour vous aider à accomplir votre mission de perte de poids et pendant le processus, à éliminer la graisse du ventre en excès qui vous a perturbé depuis un certain temps.

Lorsque vous allez vous coucher et que vous vous endormez, le métabolisme agit plus lentement que pendant les heures de veille. C’est l’intérêt de cette boisson, pour vous aider à stimuler votre métabolisme et à brûler les calories pendant que vous dormez.

Mettez des concombres dans vos menus si vous voulez réduire la graisse du ventre. Ils sont rafraîchissants, riches en eau et en fibres et faibles en calories. Un concombre entier contient seulement 45 calories, ce qui le rend très attractif comme aliment pour l’estomac.

Le persil et la coriandre sont extrêmement faibles en calories, pleins d’antioxydants, et offrent plusieurs vitamines et minéraux vitaux qui aident à soulager la rétention d’eau sans provoquer de ballonnements ni d’inconfort du ventre.

Le citron va éliminer toutes les toxines accumulées dans votre corps et cela va contribuer à faire fondre la graisse beaucoup plus rapidement car le métabolisme des graisses sera accéléré une fois que les impuretés auront été évacuées du système.

Le gingembre va stimuler le métabolisme, prévenir la constipation et faire fondre la graisse indésirable. Si votre objectif est un ventre plat, assurez-vous d’inclure du gingembre régulièrement dans vos repas. Tous les composants du gingembre agissent en synergie pour empêcher de trop manger et évacuer la graisse du ventre rapidement.

Le jus d’aloe vera est considéré comme un remède vraiment efficace pour la perte de poids car il contient des antioxydants naturels qui aident à retarder l’apparition des radicaux libres dans le corps et même à réduire les processus inflammatoires du corps. Il accélère le processus métabolique qui aide à consommer plus d’énergie. Ce processus stabilise et réduit l’index de masse corporelle (IMC).

Combinez ces ingrédients frais et sains, préparez cette boisson rafraîchissante et débarrassez-vous de l’excès de graisse du ventre une fois pour toutes.

Ingrédients:

* 1 concombre * un bouquet de persil ou de coriandre * 1 citron * 1 càs de gingembre râpé * 1 càs de jus d’aloe vera * 1/2 verre d’eau

Instructions:

Faites un jus avec les ingrédients énumérés et consommez la boisson avant d’aller au lit.

Source : http://www.sante-nutrition.org/boire-cela-avant-daller-au-lit-brule-la-graisse-du-ventre-de-facon-spectaculaire/

  Le Gombo, un allié de taille contre le diabète et l’asthme

 Gombo
         

         

Le gombo, encore appelé okra, derrière sa texture collante et gluante, est un concentré de vitamines, minéraux et nutriments qui fait des miracles.Une assiette de gombo cru est peu calorique, pauvre en graisses mais riche en fibres alimentaires, en protéines, en magnésium et en vitamines (A, C, K...).Des propriétés qui font du gombo, le légume par excellence en matière d’équilibre alimentaire et un allié santé sûr, qu’il soit consommé cru, frit, bouilli ou en ragoût.

Concernant ses vertus médicinales, nous en avons répertoriés sept.

Il réduit l’asthme

Le gombo fait partie des légumes les plus riches en vitamine C. Or, selon une étude publiée en 2000 par la revue médicale américaine Thorax, la vitamine C est très efficace pour lutter contre les symptômes asthmatiformes, en particulier chez les enfants. Les chercheurs ont même obtenu des résultats sur de jeunes patients asthmatiques qui ne consommaient des fruits et légumes riches en vitamine C qu’une à deux fois par semaine.

Il diminue le cholestérol

Non seulement le gombo est excellent pour le transit, mais c’est aussi un très bon régulateur de cholestérol, en partie grâce à sa forte teneur en fibres. En outre, il ne contient aucun cholestérol et très peu de graisses. A raison d’une consommation d’environ 20g de gombo par jour pendant quelques semaines, on constate une baisse significative du « mauvais » cholestérol.

Il contrôle le diabète

Dans une étude publiée en 2011 par la revue américaine ISRN Pharmaceutics, des chercheurs ont administré de l’eau à des rats dans laquelle on avait fait tremper des lamelles de gombo. Résultat : les animaux traités ont vu leur taux de sucres dans le sang significativement réduit. Depuis, le gombo est de plus en plus plébiscité par les nutritionnistes en faveur des personnes diabétiques.

Il booste le système immunitaire

La vitamine C contenue dans le gombo stimule le système immunitaire en favorisant la création de globules blancs dans l’organisme. Ce légume tout-terrain agit également comme anti-rides ! Ses antioxydants combattent l’excès de radicaux libres responsable du vieillissement tissulaire.

Il prévient les maladies rénales

Consommer régulièrement du gombo aiderait à préserver la bonne santé de nos reins. En 2005, le Jilin Medical Journal a publié une étude dans laquelle les chercheurs ont démontré que les patients qui mangeaient quotidiennement du gombo développaient deux fois moins de maladies liées aux reins, notamment chez les personnes diabétiques.

Il contribue à une grossesse saine

Le taux élevé de vitamine A, B (B1, B2, B6) et C, ainsi que le zinc et le calcium contenus dans le gombo font de lui le légume idéal à consommer pendant la grossesse. Il contient aussi de l’acide folique, élément indispensable lorsque, pendant la grossesse, les cellules se développent et se multiplient très rapidement.

Il soigne la fièvre

Pour soigner la fièvre grâce au gombo, deux solutions : boire une tisane préparée avec les graines sèches du gombo ou bien faire bouillir des graines de gombo en poudre. Cette dernière solution convient davantage aux enfants, à qui l’on peut administrer une à trois cuillères à soupe selon l’intensité de la fièvre.

Source : http://www.imatin.net/article/societe/le-gombo-un-allie-de-taille-contre-le-diabete-et-l-rsquo-asthme_42989_1473160496.html

  Dites au revoir au diabète pour toujours sans aucun médicament et aucun effort spécial – Recette !


 Legume poireau
         

         

Le diabète est une maladie courante qui peut durer toute la vie. Il se produit quand une personne a trop de glucose dans le sang, parce que le pancréas ne peut pas produire suffisamment d’insuline.

En cas de diabète, le corps n’est pas en mesure de produire suffisamment d’insuline pour maintenir la glycémie normale. Officiellement, il n’y a toujours pas de remède pour le diabète, mais il peut être contrôlé, et vous pouvez mener une vie normale.

Il est bien connu que l’insuline peut normaliser les taux de sucre dans le sang. Donc, si vous êtes diabétique, vous pouvez essayer d’éviter les piqûres quotidiennes. Nous vous suggérons d’essayer un traitement naturel avant de choisir de prendre de l’insuline. Mais, si vous utilisez déjà de l’insuline, vous pouvez essayer de réduire la quantité et stimuler le travail du pancréas.

En outre, nous allons vous montrer une recette naturelle qui éliminera l’excès de liquide et normalisera les niveaux de sucre dans le sang.

Ingrédients:

• Un poireau avec les racines
• De l’eau purifiée

Préparation:

D’abord vous devez bien laver le poireau avec les racines. Ensuite, vous devez verser environ 60 ml d’eau purifiée dans un grand bocal en verre. Mettez le poireau avec les racines dans le bocal et laissez-le reposer pendant 24 heures. Le lendemain, vous devez consommer le substitut d’eau. Lorsque vous avez terminé, vous devez préparer une autre dose.

Sources: www.naturehealthandbeauty.com - articles.mercola.com

Sources: http://www.sante-nutrition.org/dites-revoir-diabete-toujours-medicament-effort-special-recette/ - Santé Nutrition - Que ton aliment soit ton médicament

  Le projet secret d'Apple autour du diabète (Créé: 13.04.2017, 03h20)



 Apple
         

Santé :La marque à la pomme travaille sur une nouvelle technologie via des capteurs pour améliorer le suivi de la maladie.

La technologie sur laquelle travaille Apple permettrait au diabétique de s'assurer de façon continue de son taux de glycémie et d'éviter, comme c'est actuellement la règle, de se piquer régulièrement le bout des doigts. (Photo d'illustration)

Le géant informatique Apple développe depuis plusieurs années, et dans le plus grand secret, une technique destinée à considérablement faciliter le suivi du diabète via des capteurs, a rapporté mercredi la chaîne américaine CNBC.

Selon CNBC, qui dit se baser sur trois sources sans citer leurs noms, le projet s'inscrit dans une idée lancée par l'emblématique fondateur de la marque à la pomme, Steve Jobs, qui envisageait d'utiliser des objets comme une montre connectée pour mesurer différents signes physiologiques, dont la glycémie.

Une telle technique permettrait au diabétique de s'assurer de façon continue de son taux de glycémie et d'éviter, comme c'est actuellement la règle, de se piquer régulièrement le bout des doigts.

CNBC affirme que le projet est devenu une réalité voici plus de cinq ans - Steve Jobs étant lui décédé en 2011 - et qu'il est maintenant suffisamment avancé pour qu'Apple procède à des essais de faisabilité et se penche déjà sur les questions de régulation.

Le projet disposerait d'une équipe dédiée qui comprenait une trentaine de personnes début 2016 et qui est basée à bonne distance - plusieurs kilomètres - du siège du groupe de Cupertino (Californie).

Une technologie avec les montres «Apple Watch» ?

Une telle technique, qui se baserait notamment sur des capteurs optiques et impliquerait probablement les montres «Apple Watch» lancées en 2015, placerait directement Apple sur un terrain déjà exploré depuis plusieurs années par Google puis sa maison mère, Alphabet.

Alphabet, qui développe aussi un projet de lentilles connectées avec le groupe suisse Novartis, a lancé fin 2016 une coentreprise avec le laboratoire français Sanofi afin de concevoir des objets connectés pour suivre cette maladie. Le groupe en question, Onduo, a annoncé de premiers produits d'ici deux ou trois ans.

Les grands laboratoires comme Sanofi sont confrontés à une érosion de leurs ventes de traitements du diabète face à une concurrence de plus en plus rude. (afp/nxp)

Source : http://www.tdg.ch/high-tech/apple-veut-faciliter-suivi-diabete/story/13152657

  REMÈDE MIRACULEUX CONTRE LE DIABÈTE



 Remède pour le Diabète
         

Couper les extrémités et les bas de 2 ou 4 Gombos, mettre dans un verre d'eau et laissez macérer toute la nuit, le lendemain enlever le Gombo et boire l'eau. Le Diabète disparaîtra
Partagez à coup sûr ça aidera beaucoup!!!

  Diabète de type II : un mal...réversible !



Chère amie, cher ami,

L’évolution du diabète de type II dans le monde ne cesse d’inquiéter les autorités sanitaires des différents pays.

1 personne sur 11 dans le monde est atteinte de diabète, soit 422 millions de personnes [i].

Cette évolution est plus rapide que les prévisions de l’OMS, qui prévoyait en 2003 [ii] qu’il y aurait 370 millions de personnes concernées en… 2030 !

En Europe, ce fléau concerne 60 millions de personnes [iii] dont 5 millions en France.

En Amérique du Nord, la situation est encore plus inquiétante.

Les autorités de santé sont inquiètes car le diabète est une maladie qui peut provoquer de nombreuses complications.

Soigner la maladie est déjà assez lourd pour le système de santé, mais prendre en charge les complications est un véritable casse-tête.

Car le diabète a une incidence très lourde sur la santé des personnes touchées.

En France le diabète est :

>> la première cause d’amputation (hors accidents) avec 8.000 cas par an en France

>> la deuxième cause d’accidents cardio-vasculaires

>> la cause de nombreuses complications : maladies des reins, obésité, cécité etc.

Ces chiffres, déjà préoccupant en eux-mêmes, seraient par ailleurs sous-estimés car une partie des patients décédés à cause du diabète sont comptabilisés dans la mortalité liée à l’obésité ou aux maladies cardiaques.

Les différents types de diabètes

Vous le savez sûrement, il existe 3 types de diabètes :

>> Le diabète de type I est une forme de diabète d’origine familiale (peut-être infectieuse) qui apparaît chez certains enfants ou adolescents. Il représente 5 à 10% de la maladie. C’est une maladie auto-immune qui s’attaque au pancréas et l’empêche de fabriquer la quantité d’insuline nécessaire pour gérer le glucose qui se retrouve en excès dans le corps.

>> Le diabète de type II est une maladie du métabolisme. Le corps, fatigué par des excès de sucre où une trop forte sédentarité, finit par ne plus être en mesure de gérer le glucose. On parle de résistance à l’insuline et/ou à la leptine.

>> Le diabète gestationnel chez les femmes enceintes est un désagrément qui touche jusqu’à 20% des femmes enceintes. Il est lié à l’ l’incapacité du corps à répondre aux changements hormonaux que la grossesse opère. Là aussi le problème vient de la résistance à l’insuline.

Dans cette lettre, je vais vous parler dudiabète de type II car c’est lui qui augmente le plus et que l’ l’on peut considérer comme une maladie de civilisation.

L’un des points inquiétants de l’évolution de cette maladie du métabolisme est qu’aujourd’hui les enfants et les adolescents sont de plus en plus concernés alors que pendant longtemps le diabète touchait principalement des personnes âgées.

Chez ces dernières, on pouvait comprendre facilement que le métabolisme se mette, au fil des années – et des mauvaises habitudes de modes de vie, à dysfonctionner mais chez les enfants, c’est plus grave.

Maladie du métabolisme veut dire que le corps fonctionne mal. En clair les cellules ne font pas leur travail. Le corps est entré dans des mécanismes de vieillissement et de mort.

Il existe un nombre grandissant de dysfonctionnements métaboliques chez des sujets de plus en plus jeunes, chez qui la vie devrait s’épanouir comme la nature en ce printemps précoce. Cela est révélateur de notre mode de vie moderne.

Nos enfants, sans qu’ils ne s’en rendent compte, vieillissent bien plus vite qu’ils ne le devraient.

Leurs hormones régulatrices, leurs cellules, sont déjà en état d’épuisement et de désordre.

La vraie question dans cette histoire est : pourquoi ?

Insuline et leptine, de quoi parle-t-on ?

Qu’il s’agisse d’obésité ou de diabète de type II, on retrouve toujoursles mécanismes de résistance à l’insuline ou à la leptine.

En temps normal, le glucose dans le sang est géré par l’insuline que sécrète le pancréas.

Le glucose (ou sucre) est la source d’énergie que notre corps utilise le plus facilement et naturellement. Nous en avons besoin par exemple pour le bon fonctionnement du cerveau.

Mais si nous le consommons en excès, ou si les sources de sucre ne sont pas adaptées, notre corps n’est plus capable de le gérer. Le pancréas s’épuise à créer de l’insuline mais au fil du temps, cette insuline est de moins en moins efficace. Résultat, il en faut toujours plus. Et à un moment donné, le pancréas épuisé, rend son tablier. Il ne fabrique plus d’insuline. Le diabète de type II s’installe.

La leptine est une hormone du cerveau chargée de réguler les dépenses énergétiques du corps et la prise alimentaire [iv]. Elle est liée à un récepteur (OB-R [v]). On le retrouve dans le cerveau, dans le pancréas, dans le système endocrinien (ganglions lymphatiques) et dans l’intestin grêle (jéjunum) [vi].

Cette hormone joue un rôle direct dans le diabète parce qu’qu’elle régule la satiété.

Ainsi, pour lutter en prévention contre le diabète de type II, voire pour en sortir, il faut absolument aider son corps à ménager ces deux hormones.

Il y a quatre points clés pour y parvenir :

• choisir une alimentation adaptée,

• faire du sport,

• écouter ses émotions pour limiter son stress,

• déjouer les facteurs environnementaux.

Une chose est sûre : même si nous manquons encore aujourd’hui d’études sur le sujet, de nombreux patients parviennent à sortir du diabète de type II en adoptant un changement de mode de vie. Si cette réalité n’est pas encore inscrite dans les tableaux statistiques des agences sanitaires, peut-être est-il temps de se relever les manches et de déjouer les pronostics ?

L’alimentation anti-diabète

La vérité est qu’il n’y a pas une alimentation contre le diabète. Il en existe plusieurs. Selon les goûts, le lieu d’habitation et les habitudes de chacun. Je vous en propose trois. Elles ont en commun de limiter les apports en sucre, limiter les produits laitiers et la consommation excessive de viande et favoriser une certaine frugalité.

Une diète méditerranéenne C’est en Europe, la plus simple à adopter. L’alimentation méditerranéenne n’est pas un régime. C’est un mode de vie complet qui correspond à celui qu’ont eu pendant des siècles différents peuples méditerranéens dont la longévité et la bonne santé ont été observé par de nombreux scientifiques.

Encore récemment, un village de Naples a défrayé la chronique en raison du nombre de centenaires qui s’y trouve. Leur secret ? La diète méditerranéenne !

Qu’ont en commun les crétois, les grecs, les napolitains, les turcs et les provençaux (entre autres) ?

D’abord une alimentation à base de végétaux majoritairement ainsi que quelques apports d’origine animale.

C’est aussi une diète très variée qui par ailleurs respecte le rythme des saisons.

C’est enfin une consommation de produits locaux dégustés de manière conviviale (famille, amis, village etc.), régulière et sans excès.

L’alimentation méditerranéenne, c’est une abondance frugale : on prend une grande variété d’aliments mais en quantité raisonnable.

C’est d’abord une abondance de végétaux. Alors, au menu, je vous propose : asperges, artichauts, bettes, bourrache, câpres, carottes jaunes, violettes, orange ou blanches, céleri, chicorée, chou de toutes les formes et aux teintes diverses, concombre, cresson, fenouil de Florence ou d’ailleurs, fèves d’hier et d’aujourd’hui, laitue, maceron, mâche, panais, poireau, pois, poivrons, pourpier, radis, roquette, salsifis, scorsonère, tomates de toutes tailles et de toutes les couleurs…

Ajoutons à cela quelques herbes du jardin : basilic, coriandre, persil, pissenlit, romarin, scolyme d’Espagne, thym…

Et ce n’est là que quelques propositions ! La liste est limitative. Elle montre néanmoins, qu’il est possible de prendre autre chose que des pommes de terre, des pâtes et du couscous.

A ces légumes variés, les méditerranéens associent des légumineuses, des champignons, parfois des algues et des épices.

Les crétois par exemple, pourront compléter cette biodiversité foisonnante par des plats de fruits de mers ou de petits poissons. Ailleurs, ce sera de la viande blanche ou parfois, à l’occasion, du lapin ou de la viande rouge.

Imaginez ainsi une tablée dressée au soleil : des petites assiettes sont disposées un peu partout devant et entre les convives qui se servent en débattant de tout et de rien.

Derrière, une cigale chanteuse insiste pour donner son point de vue.

On retrouve les salades ici, les tomates par-là qui cousinent avec les aubergines tandis que de l’autre côté, les poivrons ne sont pas en reste. Ils sont verts, rouges et jaunes, marinés dans l’huile d’olive et les aromates. Leurs robes joyeuses attirent l’œil et la fourchette alors que la discussion (parle t’on politique, sport ou d’amitiés retrouvées ?) reprend de plus belle.

L’huile d’olive règne sur tous les plats...

Un petit mets de poulpes passe de mains en mains que l’on échange avec des tartines légères de thym ou une salade de roquette aux pignons et au basilic.

Dans ces conditions, est-il vraiment surprenant que les méditerranéens sachent bien vivre longtemps et tardent à mourir ?

Au bord de la table, deux vieux discutent, un verre de vin rouge à la main – est-ce une tasse de thé vert ? Ils font des plans sur la comète. C’est le seul verre du repas, voire de la journée. Alors, ils en profitent.

A les voir deviser sur le monde et leurs rêves, on sourit.
Ils sont en meilleure santé que l’enfant obèse dont les envies et les ambitions s’affichent en grand sur son écran de playstation. Il est seul.

A ses côtés, on trouve un paquet de chips et une canette de soda vides. Ses perspectives soudain, paraissent tristes, étriquées.

Le régime okinawa L’île d’Okinawa, au large de la Chine et de Taïwan et au sud du Japon, a aussi développé un mode de vie et une alimentation connus pour produire des centenaires.

Comme en méditerranée, l’alimentation y est frugale. On consomme des aliments peu caloriques mais riches en minéraux : des poissons, des algues et des céréales complètes ainsi que des légumes secs.

Les habitants d’Okinawa consomment des aliments à faible densité calorique. Des céréales complètes et féculents : riz, pâtes, semoule, maïs doux, patate douce, pomme de terre, beaucoup de légumes, surtout du concombre et de l’aubergine, de nombreux fruits (sauf les fruits séchés), et des oléagineux.

Ils complètent ces apports végétaux par la consommation régulière de poissons et fruits de mer (au moins 3 fois par semaine - poissons maigres, coquillages et crustacés) et de quelques (rares) produits laitiers.

Annonce spéciale

Tout savoir sur le régime des centenaires d'Okinawa !

Le Dr Jean-Paul Curtay, spécialiste français de la méthode Okinawa sera l’invité de notre Grand Congrès de Santé Naturelle que nous organisons les 30 septembre et 1er octobre 2017.

Venez l’écouter et partager avec lui tous ses secrets de santé pour vivre mieux et...vieux !

Venez l’écouter et partager avec lui tous ses secrets de santé pour vivre mieux et...vieux !

Suite de la lettre :

L’alimentation des chasseurs-cueilleurs Très en vogue ces dernières années, l’alimentation des chasseurs-cueilleurs (ou paléolithique) repose sur l’idée que l’agriculture est une invention récente dans la longue histoire des hommes et qu’elle a modifié (en mal) nos habitudes alimentaires et notre mode de vie.

En effet, longtemps chasseurs-cueilleurs, les humains seraient davantage adaptés à une alimentation liée à la chasse, à la pêche et à la cueillette.

Cela veut dire : privilégier le cru et les végétaux et supprimer totalement les céréales et les produits laitiers.

Au menu de cette alimentation, on trouvera toutes les viandes maigres, les volailles, les poissons et les fruits de mer, ainsi que les œufs, les fruits et les légumes pauvres en amidon, les noix et les graines.

En revanche, sont proscrits les produits transformés, les légumineuses, les légumes riches en amidon, le sucre et les boissons gazeuses.

Naturellement, cette alimentation s’accompagne d’un mode de vie actif : sédentaires s’abstenir ! Le chasseur-cueilleur mérite son repas ! Pour ne pas effrayer son voisin, il laissera lances, haches et autres arcs au placard pour faire son jogging mais n’hésitera jamais à aller visiter ses grands-parents à vélo et à aller chercher ses fruits et légumes à pied et sac au dos chez son producteur le plus proche !

Les règles alimentaires, élémentaires…

De manière plus générale, l’alimentation anti-diabète, qui est aussi un mode de vie, vous l’aurez compris, cherche à favoriser le bon fonctionnement du métabolisme.
Ainsi, à l’adoption d’une alimentation type méditerranéenne, Okinawa ou chasseur-cueilleur selon votre tempérament – ou celui de votre nutritionniste – vous pourrez chercher à :

>> Améliorer le rapport entre oméga 6 et oméga 3 dans votre alimentation. C’est de plus en plus connu : dans l’alimentation moderne l’apport entre graisses n’est pas équilibré.

Pour bien fonctionner, le corps a besoin de gras dits “essentiels”, ceux qu’il ne peut pas synthétiser lui-même. Un apport extérieur est donc obligatoire.

Pour les oméga 3, il s’agit de l'acide alpha-linolénique (AAL) que l’on retrouve par exemple dans l’huile et les graines de lin et de chanvre.

Pour les oméga 6, seul l'acide linoléique (AL) n’est pas synthétisé par le corps. Vous le consommez en prenant de l’huile de maïs, celles de tournesol, de carthame, de pépins de raisin.

Le rapport entre l’apport d’oméga 6 et d’oméga 3 est essentiel pour le corps. Malheureusement l’agriculture intensive et les produits de transformation diminuent les teneurs en oméga 3 et favorisent celles en oméga 6.

Certains produits de consommation courante comme le lait de vache nourries au maïs ou à l’huile de tournesol sont gorgés d’oméga 6.

Le rapport entre les omégas 6 et les omégas 3, dans une alimentation « normale » aujourd’hui est estimé de 10 à 1 et jusqu’à 30 à 1 ! [vii]

Résultat, le ratio est déséquilibré. Il faut remonter les apports en oméga 3 que l’on trouve dans les poissons gras, le saumon, les sardines, les anchois, l’huile de krill ou dans les œufs de poules nourries au lin (filière bleu blanc cœur).

On conseille souvent d’éviter les gros poissons gras (thons, saumon etc.) parce qu’ils sont davantage intoxiqués aux métaux lourds. Et même si l’on peut évacuer les métaux lourds grâce à la transpiration (d’où le jogging ou les courses à pied, sac au dos !), il n’est pas nécessaire de s’exposer inutilement aux toxiques.

>> Certains nutriments sont essentiels pour prévenir le diabète : le magnésium, les vitamines B12, K2 et C. Il est bon de veiller à ne pas être carencé dans ces minéraux [viii].

>> Améliorer son niveau de vitamine D. Une étude iranienne de 2011 a montré que la supplémentation en vitamine était bénéfique chez des patients diabétiques [ix]. Sur 90 patients diabétiques, trois groupes ont été créés: pendant douze semaines, le premier groupe a reçu un yaourt deux fois par jour, le deuxième un yaourt avec de la vitamine D et le troisième groupe, un yaourt avec de la vitamine D et du calcium.

Les deux groupes ayant reçu une supplémentation en vitamine D grâce aux yaourts (non recommandés par ailleurs chez les chasseurs-cueilleurs…) ont connu une amélioration sensible par rapport au premier groupe. Ils avaient abaissé leur résistance à l’insuline.

A défaut de yaourts à la vitamine D, il est davantage conseillé de faire comme les méditerranéens : prendre le soleil en terrasse ! Mais attention, l’été 15 minutes à midi suffisent… Et pour les visages pâles comme moi, cela fait déjà beaucoup !

Abaisser les niveaux de stress

Le stress a une incidence directe sur notre métabolisme. Soit directement parce qu’il provoque des troubles du comportement alimentaire, soit parce qu’il change le fonctionnement de notre corps, notamment en jouant sur les hormones. Certaines personnes grossissent alors qu’elles n’ont pas changé d'alimentation, d’autres sont dans la situation inverse.
Lors du Congrès de Psychologie Energétique auquel je me suis rendu il y a quelques semaines (cf. retrouvez mon compte-rendu ici), le « psy » Dawson Church, l’un des conférenciers, a raconté l’histoire d’un homme dont la colère intérieure l’avait rendu obèse.

C’était l’un de ses patients.

Cet homme était de petite taille et très rond. Il avait toujours été un bout en train. Il était drôle. Mais c’était un clown triste. Car au fond de lui résidait une violente colère.

En travaillant avec lui à travers une séance de chaise vide, technique que notre « psy » international apprécie, il a vu cet homme se transformer.

A cours de la séance, la colère noire est sortie. L’homme s’est mis à invectiver le mur devant lequel il se trouvait.

Avec le psy, ils ont utilisé le « tapping », ou tapotage sur les points d’acupuncture pour diminuer le stress du patient.

Ils ont recommencé cette séance.

Puis, au bout de quelques temps, la colère de l’homme a disparu. Et plusieurs mois plus tard, il avait considérablement maigri. Il avait retrouvé son poids normal.

Ce témoignage ne vaut pas pour tous les cas. Et on ne résoudra pas le diabète de type II par l’EFT ou des séances de psy. Mais il n’empêche, certains comportements alimentaires, voire certaines prises de poids sont du(e)s à des difficultés psychologiques passagères ou profondes. Les travailler, les prendre en compte, c’est déjà lutter contre le diabète.

A la question psychologique, on peut ajouter celle du sommeil. Les deux sont parfois liés mais pas toujours.

Une chose est sûre un bon sommeil facilite le travail du métabolisme : cela permet de mieux vieillir et de prévenir le diabète !

Phtalates et perturbateurs endocriniens

On n’y pense pas toujours dans le diabète ou l’obésité mais les perturbateurs endocriniens peuvent jouer un rôle fondamental.

Et, quand on y songe, c’est logique.

Si les perturbateurs endocriniens, comme leur nom l’indique jouent sur les hormones et nos glandes endocrines, alors ils jouent aussi sur le métabolisme. Souvenez-vous de l’histoire de l’insuline et/ou de la leptine et de leurs récepteurs.

Or, une étude suédoise de 2012 [x][xi] a montré que les plastifiants, produits par l’industrie chimique, appelés phtalates (utilisés notamment comme emballages alimentaires, revêtements, dispositifs médicaux...) “peuvent influer sur le développement du diabète”.

L’étiquetage, évidemment, ne nous informe pas de leur présence…
Une fois de plus, aller au marché plutôt qu’au supermarché a du sens. Mieux : aller directement chez son producteur bio est encore ce qu’il y a de plus sûr !

Et une partie de pêche dans la petite rivière près de chez vous est peut-être une solution aussi…

Chasseurs-cueilleurs, à vos harpons !

Naturellement vôtre,

Augustin de Livois

Institut pour la Protection de la Santé Naturelle

Association loi 1901 sans but lucratif
21 rue de Clichy
75009 PARIS
www.ipsn.eu

Source :[i] Les chiffres du diabète dans le monde, [ii] Évolution prévue du diabète dans le monde, 2000-2030, [iii] Le diabète en 2016 : où en sommes-nous ?, [iv] http://www.uniprot.org/uniprot/P48357, [v] L’interaction Leptine - Récepteur

Source :[vi] Leptine et diabète, [vii] Fiche santé : Omega 3 , [viii] How to Reverse Type 2 Diabetes, Why Insulin May Actually Accelerate Death, [ix] Randomized clinical trial : Daily consumption of vitamin D, [x] Circulating Levels of Phthalate Metabolites Are Associated With Prevalent Diabetes, [xi] Phtalate : les plastifiants déclenchent le diabète ?

  Comment faire dégonfler le ventre en 60 secondes avec cette recette simple


 La Solution pour Degonfler Son Ventre
         

         

Il y a un moyen facile de réduire votre tour de ventre, c’est l’eau de Sassy. Elle porte le nom de sa créatrice Cynthia Sass qui l’a créée pour le « Flat Belly Diet » (régime ventre plat). Cette recette transforme l’eau ordinaire en une boisson miracle qui peut faire des merveilles pour votre santé. Elle ne contient presque pas de calories et peut même aider à améliorer votre digestion.

L’eau de Sassy est un élément clé du programme de régime ventre plat. Et il y a une bonne raison à cela. Vous voyez, vous pourriez répondre aux exigences d’hydratation de votre corps en buvant huit verres d’eau, mais il y a certaines choses qui doivent vous préoccuper : l’équilibre de votre fluide corporel (électrolyte) et la rétention d’eau.

Boire de l’eau de Sassy peut aider à faciliter une bonne digestion et ses ingrédients sont juste là pour donner un coup de pouce. Le gingembre, le concombre, le citron et la menthe peuvent améliorer votre bien-être de nombreuses façons.

Dégonfler le ventre en 60 secondes

 Avoir un Ventre Plat
         

Ingrédients :

* 2 litres d’eau

* 1 cuillère à café de gingembre fraîchement râpé

* 1 concombre, pelé et en fines rondelles

* 1 citron bio de préférence, en fines rondelles

* 12 feuilles de menthe verte

Instructions:

Ne pelez pas le citron

Mélangez tous les ingrédients dans un grand pichet

Laissez reposer le mélange au réfrigérateur toute la nuit

Buvez l’eau de Sassy pendant le jour suivant, en commençant dès le matin

Vidéo comment faire dégonfler le ventre en 60 secondes :

Le citron et l’eau citronnée sont parfaits pour faire perdre du poids. Le citron est un diurétique naturel et c’est un aliment alcalinisant qui fournit un pH équilibré.

Le concombre est un diurétique nutritif. Il stimule la fonction rénale qui brûle les graisses par l’urine. Cette fonction est essentielle pour perdre du poids sainement.

La menthe verte. Elle est bien connue pour avoir un effet calmant sur le ventre. Elle vous aide également à améliorer la digestion.

Le gingembre est l’un des ingrédients les plus impressionnants de cette recette. Il un goût et une odeur qui sont merveilleux et il offre de nombreux bienfaits pour la santé. Le gingembre est très utile pour calmer votre tube digestif et il est prouvé qu’il combat le cancer.

Source: Prevention, Cynthia Sassy

ou encore : http://www.sante-nutrition.org/comment-faire-degonfler-le-ventre-en-60-secondes-avec-cette-recette-simple/ - publié le 25 mars 2015

  Voilà ce qui arrive à votre corps si vous mangez de l’avocat chaque jour



 Manger les Avocats
         

On pense que l’avocat provient de Puebla, au Mexique. L’indice le plus ancien sur l’avocat a été trouvé dans une grotte de Puebla, au Mexique et remonte à environ 10 000 ans avant JC.

Originaire du Mexique et d’Amérique Centrale, l’avocat est classé dans la même famille que le camphre et la cannelle. Un avocat est botaniquement, une grande baie qui pousse sur un arbre qui peut atteindre 1,8 mètres de haut. Tout comme la banane, l’avocat mûrit en 1 à 2 semaines après avoir été cueilli.

Les avocats sont souvent désignés comme l’aliment le plus sain en raison de leur valeur nutritive impressionnante.

Un avocat contient ces vitamines et minéraux :

Vitamine B1 :
Vitamine B2 :
Vitamine B3 :
Vitamine B5 :
Vitamine B6 :
Vitamine B9 :
Vitamine C :
Vitamine E :
Vitamine K :
Calcium :
Fer :
Magnésium :
Manganèse :
Phosphore :
Sodium :
Zinc :

• Un avocat contient plus de potassium qu’une banane. Les avocats en ont 14% et une banane contient 10% de potassium.

• L’acide folique pour la santé de votre cœur. Les avocats ont 23% de folate qui réduit l’incidence de maladie cardiaque. La vitamine E, les acides gras monoinsaturés et le glutathion sont également bons pour le cœur. L’acide folique peut réduire les risques d’avoir un accident vasculaire cérébral.

• L’acide folique est également essentiel dans la prévention des anomalies congénitales comme le spina bifida et la malformation du tube neural.

• Manger des avocats aide notre corps à absorber 5 fois plus de caroténoïdes (lycopène et bêta-carotène).

• Santé des yeux- Les avocats contiennent plus du caroténoïde lutéine que tout autre fruit, protégeant contre la dégénérescence maculaire et les cataractes.

• Riche en bêta-sitostérol, les avocats abaissent le mauvais cholestérol de 22%, augmentent le bon cholestérol de 11% et réduisent également les triglycérides sanguins de 20%.

• Des études montrent que l’acide oléique prévient le cancer du sein, inhibe la croissance tumorale dans le cancer de la prostate et recherche les cellules précancéreuses et cancéreuses orales et les détruit.

• Les avocats sont riches en fibres et aideront à vous sentir rassasié plus longtemps, ce qui pourrait aider à perdre du poids. La richesse en fibres favorise la santé métabolique et stabilise la glycémie.

• L’extrait d’avocat peut réduire les symptômes de l’arthrite.

• Les polyphénols et les flavonoïdes des avocats ont des propriétés anti-inflammatoires.

• Les avocats nettoient les intestins, atténuant la mauvaise haleine.

• L’huile d’avocat nourrit très bien la peau et est un traitement bénéfique pour le psoriasis et d’autres irritations de la peau.

• Les avocats contiennent un antioxydant appelé glutathion qui prévient les maladies cardiaques, le cancer et ralentit les signes de vieillissement.

• Le glutathion combat également les radicaux libres.

Notre sang et nos cellules transportent l’oxygène à travers notre corps. Lorsque nous sommes exposés à des polluants environnementaux, ces substances toxiques transforment l’oxygène dans nos mitochondries en radicaux libres, ce qui détruit nos cellules et notre ADN. Ce dommage crée des maladies chroniques. Des chercheurs de la Federation of American Society for Experimental Biology ont trouvé que le glutathion contenu dans les avocats peut être absorbé par nos mitochondries et ensuite neutraliser les radicaux libres.

Source : sante-nutrition

Rôle des Vitamines :

Vitamine B1(thiamine): La vitamine B1 est nécessaire à la production de l'énergie et participe à la transmission de l'influx nerveux ainsi qu'à la croissance.

Vitamine B2(riboflavine) : Comme la vitamine B1, la vitamine B2 joue un rôle dans la production de l'énergie. Elle sert aussi à la fabrication des globules rouges et des hormones, ainsi qu'à la croissance et à la réparation des tissus.

Vitamine B3 (niacine): La vitamine B3 contribue à la production d'énergie. Elle collabore également au processus de formation de l'ADN (matériel génétique), permettant ainsi une croissance et un développement normaux.

Vitamine B5 (acide pantothénique): Surnommée « vitamine antistress », la vitamine B5 participe à la fabrication et à la régulation des neurotransmetteurs (des messagers de l'influx nerveux) ainsi qu'au fonctionnement des glandes surrénales. Elle joue un rôle dans la formation de l'hémoglobine, de la peau et de muqueuses.

Vitamine B6 (pyridoxine): La vitamine B6 joue un rôle important dans l'équilibre psychique en agissant, notamment, sur les neurotransmetteurs (sérotonine, mélatonine, dopamine). La pyridoxine contribue à de nombreuses autres fonctions de l'organisme, dont la formation des globules rouges, la régulation du taux de sucre dans le sang et le maintien d'un bon système immunitaire.

Vitamine B9 (acide folique ou folate): La vitamine B9 est « la vitamine de la femme enceinte », pour son effet protecteur contre les malformations congénitales du tube neural chez le foetus. Elle participe à la fabrication de toutes les cellules du corps, dont les globules rouges. Elle joue un rôle essentiel dans la production de l'ADN et de l'ARN (matériel génétique), dans le fonctionnement du système nerveux et du système immunitaire, ainsi que dans la cicatrisation des blessures et des plaies.

Vitamine C (acide ascorbique): Outre ses propriétés antioxydantes, la vitamine C contribue à la santé des os, des cartilages, des dents et des gencives. Elle protège contre les infections, accélère la cicatrisation et aide à l'absorption du fer contenu dans les végétaux.

Vitamine E : Antioxydant majeur, la vitamine E protège la membrane qui entoure les cellules du corps, en particulier les globules rouges et les globules blancs (cellules du système immunitaire). Elle a des propriétés anti-inflammatoires et vasodilatatrices et contribue ainsi au bon fonctionnement du coeur.

Vitamine K : Elle intervient dans le processus de la coagulation du sang et dans la calcification des tissus mous. La vitamine K est aussi fabriquée par les bactéries présentes dans l'intestin.

Calcium : Le calcium est surtout connu pour son rôle dans la construction osseuse, pourtant, ce n’est qu’une de ses propriétés. On peut par exemple souligner son action sur le rythme cardiaque ou sur le contrôle du poids.

Fer : L’oligo-élément fer est un minéral très répandu dans le corps. Ses rôles sont multiples, de la stimulation du système immunitaire à l’oxygénation du corps. Il est vital pour l’organisme.

Magnésium : C’est un composant essentiel de l’organisme puisqu’il est le 4ème cation le plus abondant du corps humain. Il intervient dans les processus biologiques majeurs : la production d’énergie, la synthèse des protéines, etc.

Manganèse : Cet oligo-élément, qui intervient dans la composition et l'activation de nombreuses enzymes, a également de nombreuses propriétés thérapeutiques qui justifient son usage notamment dans le traitement des différentes formes d'allergie et des rhumatismes.

Phosphore : Remède contre les états de fatigue, il est aussi efficace en cas d'allergie, de spasmophilie et de sclérose en plaque.

Sodium : Le sodium est un électrolyte important et un ion essentiel présent dans le liquide extracellulaire (liquide du milieu interne qui entoure les cellules). Un électrolyte est un sel minéral qui est en circulation dans le sang et qui assure une fonction précise dans le corps.

Zinc : Le zinc est un minéral essentiel qui est présent naturellement dans certains aliments, il est présent mais n’est pas stocké, c’est pourquoi un complément alimentaire peut être pris en complément d’une alimentation variée et équilibrée et d’un comportement sain.


  Ne jetez plus le noyau d’avocat, Par : William Krasowsky



 Ne jetez plus les Noyaux d'Avocats
         

L’avocat est un aliment nutritif aux effets bénéfiques importants pour la santé. Il est riche en protéines, acides gras, vitamines et minéraux. On consomme souvent sa chair en salade ou en jus et on jette son noyau.

Pourtant, le noyau d’avocat a davantage de propriétés médicinales que le reste du fruit. Plus de 70 % des acides aminés que contient ce fruit se trouvent dans le noyau.

Le noyau d’avocat contient une grande quantité de fibres solubles nécessaires pour un bon transit intestinal. Il est un traitement naturel de nombreuses maladies. Il traite les problèmes de peau et les douleurs musculaires et articulaires. C’est un excellent allié pour la perte de poids. Les propriétés médicinales du noyau d’avocat sont tellement nombreuses que vous allez perdre le réflexe de le jeter.

1- Le noyau d’avocat booste le système immunitaire en renforçant ses défenses. Ainsi, il aide le corps à combattre microbes, champignons et parasites, responsables de plusieurs maladies.

2- Il prévient les maladies cardio-vasculaires grâce à sa forte teneur en acides aminés. Le noyau d’avocat permet de faire baisser le taux des triglycérides et du mauvais cholestérol.

3- C’est un antioxydant qui lutte contre le vieillissement des cellules.

4- Il est astringent. Consommez-le si vous souffrez de problèmes intestinaux, de diarrhée ou d’inflammations. Sinon, utilisez-le par voie topique pour soulager douleurs articulaires et musculaires.

5- Un allié pour la jeunesse de la peau. Consommé ou appliqué directement sur la peau, le noyau d’avocat booste la formation de collagène. La peau est ainsi rajeunie et hydratée. De plus, il élimine très rapidement boutons et furoncles

6- Sa richesse en flavonols fait de lui un ennemi des tumeurs car il inhibe leur développement.

7- Il est un bon régulateur des troubles de la tyroïde. Il prévient l’épilepsie et stimule la libido grâce à ses propriétés aphrodisiaques.

8- Il est bénéfique pour les asthmatiques qui doivent le consommer comme un complément alimentaire.

Utilisation du noyau d’avocat :

Préparation :

Pour pouvoir consommer le noyau d’avocat, ôtez la fine peau marron qui le couvre et râpez-le. Vous pouvez le griller jusqu’à ce qu’il prenne une couleur rougeâtre. Vous pouvez aussi le chauffer au four pour pouvoir le moudre. Le goût du noyau d’avocat est un peu amer.

– Sous forme solide : Ajoutez un peu de noyau d’avocat râpé sur vos salades, soupes, plats, ou pates.

– En une infusion : Faites bouillir un noyau d’avocat 10 minutes dans 1 litre d’eau et laissez ensuite refroidir pendant 5 minutes. Cette infusion est à consommer durant la journée. N’abusez pas de la consommation du noyau d’avocat ; sa riche teneur en tanins peut occasionner la constipation.

Par voie cutanée :

– Les emplâtres de poudre de noyau appliqués directement sur les boutons et furoncles les font sécher rapidement. Prenez un peu de poudre et ajoutez de l’eau chaude. Placez la pâte obtenue entre 2 morceaux de gaze. Posez la gaze sur la partie infectée et laissez agir 5 à 10 minutes. Une fois la pâte séchée, ôtez la gaze et lavez. Répétez cette opération jusqu’à disparition des symptômes.

– Le massage : Malaxez un noyau d’avocat et faites-le macérer une semaine dans de l’alcool. Si vous souffrez de douleurs articulaires ou musculaires, faites des massages avec cet alcool. Pour les migraineux, un massage des tempes et des cervicales soulage la douleur.

– Un masque : Le noyau d’avocat râpé cru et mélangé à l’huile de ricin élimine les pellicules et fait briller les cheveux. N’oubliez pas de les faire macérer une journée avant utilisation.

Appliquez ce masque sur le cuir chevelu en faisant des frictions et couvrez votre tête avec une serviette chaude ou un film transparent. Après une heure, vous pouvez laver vos cheveux. Ce masque est déconseillé aux personnes ayant les cheveux très gras.

– Un exfoliant : Appliquée directement, la poudre de noyau d’avocat exfolie, élimine impuretés et tonifie la peau.

Source : http://www.santeplusmag.com/ne-jetez-plus-le-noyau-davocat/

  Elle a JUSTE mis du coton avec du Vicks dans ses oreilles … Résultat : Elle a ENCORE du mal à le Croire !


Le vick vaporub est l’élément indispensable des placards à pharmacie, cependant, ce que vous ne savez pas c’est qu’il pourrait vous servir pour de nombreuses choses très surprenantes.

Bien que le Vicks Vaporub soit un produit très populaire dans les pays de l’Europe de l’Est et en Russie, c’est un produit qu’on a tendance à oublier ou à délaisser en Occident, surtout que la cosmétique ou l’application thérapeutique de la médecin a toujours été l’apanage des laboratoires pharmaceutiques.

Nous vous proposons de découvrir dans cet article, toutes les différentes utilisations du vick vaporub:

• Pour soulager les douleurs musculaires: Prenez un peu de Vick vaporub et massez l’endroit douloureux, et vous serez soulagé en un rien de temps.

• Si vous avez mal à la tête : Il suffira de faire un léger massage sur votre front avec le vick vaporub.

• Pour se soulager d’une otite : Il vous suffira d’imbiber un peu de coton et de le mettre dans l’oreille et de laisser reposer quelques minutes.

• Pour soigner des talons fendillés: Appliquez un peu de vick quotidiennement après quelques temps, vos talons seront parfaitement hydratés.

• Pour traiter une mycose des ongles : Il vous suffira de frottez plusieurs fois par jour votre ongle avec du vick pour le champignon soit guérit.

• Pour faire fuir les animaux : Vous ne voulez que votre chat s’approche du canape. Mettez un peu de vick vaporub et il ne s’en approchera jamais.

• Pour se soulager d’une piqûre d’insecte : Étalez le vick vaporub sur la piqûre et vous ne ressentirez plus de douleur.

• Pour guérir une coupure : Le vick vaporub aidera à la bonne circulation du sang, donc n’hésitez pas à l’appliquer pour guérir une coupure mineure.

Source : http://www.bestsante.com/trucs-et-astuces/elle-a-juste-mis-du-coton-avec-du-vicks-dans-ses-oreilles-resultat-elle-a-encore-du-mal-a-le-croire/

  Les feuilles de corossol sont 1000 fois plus fortes pour tuer les cellules cancéreuses que la chimiothérapie! (26 mai 2016)

 Les Feuilles de Corossol
         

Le Corossol, ou également connu sous le nom de Graviola, est un fruit exotique connu pour son goût unique dont beaucoup de gens disent qu’il est un croisement entre les fraises et les ananas. Ça a l’air délicieux! Mais en plus d’être savoureux, ce fruit possède des propriétés médicinales étonnantes.

L’écorce, les feuilles, et la racine de corossol ont été utilisés pour traiter et prévenir une variété de problèmes de santé depuis des centaines d’années. Dans cet article particulier, nous allons mettre en lumière les feuilles de corossol. Lisez ce qui suit!

Efficace contre le cancer

Le corossol est largement promu en tant que traitement alternatif du cancer. Une étude in vitro confirme son fort potentiel anti-prolifératif et sa capacité à induire l’apoptose. Cependant, il n’y a encore aucune preuve médicale. Les promoteurs affirment que les effets des feuilles de corossol dans la lutte contre les cellules cancéreuses sont des milliers de fois mieux que la chimiothérapie. Ce qui est encore mieux, c’est qu’elles sont beaucoup moins chères que le traitement populaire pour le cancer, et elles n’engendrent pas d’effets secondaires et de complications. On dit que les feuilles de corossol sont très efficaces contre le cancer du poumon, du sein et de la prostate.

Afin de faire une tisane de feuilles de corossol, hachez 10 feuilles de corossol et faites-les bouillir dans 3 tasses d’eau. Éteignez le feu quand environ 2/3 de l’eau s’est évaporée et qu’il en reste seulement 1/3. Laissez la tisane refroidir et consommez-la.

Traitement de l’infection des voies urinaires

Une infection des voies urinaires est un état qui se caractérise par l’infection bactérienne de l’urètre, de la vessie, des uretères et des reins. La consommation de tisane de feuilles de corossol est censée avoir des effets puissants contre les infections des voies urinaires. Si vous êtes enclin à cette affection, vous pouvez prendre ladite tisane régulièrement comme mesure préventive.

La tisane de corossol excellente pour le traitement de la goutte

La goutte est une affection caractérisée par des articulations enflammées et douloureuses, en particulier les articulations des pieds et des mains. La consommation de tisane faite en faisant bouillir des feuilles de corossol peut aider à soulager cette affection. Ce remède naturel pour la goutte fait des miracles, car il aide à évacuer l’acide urique du sang, la cause principale de cette affection douloureuse.

Efficace contre les rhumatismes

Semblable à la goutte, les rhumatismes sont un état où le malade a des articulations douloureuses et enflées. Les muscles peuvent souvent être affectés. Une excellente façon de traiter les rhumatismes sans prise de médicaments anti-inflammatoires non-stéroïdiens (AINS) est avec l’aide du corossol, un remède naturel qui possède des propriétés anti-inflammatoires étonnantes. Faites simplement bouillir plusieurs morceaux de feuilles corossol et écrasez-les pour faire un cataplasme que vous pouvez appliquer sur les articulations et les muscles touchés. Appliquez jusqu’à deux fois par jour.

Parfait pour l’eczéma

Les feuilles de corossol peuvent également être utilisées pour traiter l’eczéma. La meilleure chose à propos de l’utilisation de ces feuilles est qu’elles n’ont pas les effets secondaires défavorables qu’ont la plupart des stéroïdes topiques, surtout quand ils sont utilisés pendant des périodes de temps prolongées. Pour lutter contre l’eczéma, il suffit de suivre la procédure ci-dessus pour faire un cataplasme de feuilles de corossol. Appliquez le cataplasme généreusement sur les zones du corps touchées par l’eczéma et bénéficiez de ses propriétés anti-inflammatoires.

Stimule le système immunitaire

Avez-vous souvent un rhume, une toux, une grippe, et une variété d’autres maladies et infections? Peut-être que la raison est un système immunitaire faible. Une excellente façon de protéger votre corps plus efficacement contre les microbes envahisseurs est de consommer régulièrement de la tisane dérivée de feuilles corossol. Cette boisson peut également être prise si vous souffrez déjà d’une maladie afin d’aider votre corps à se remettre à un rythme beaucoup plus rapide.

Source : http://www.sante-nutrition.org/les-feuilles-de-corossol-sont-1000-fois-plus-fortes-pour-tuer-les-cellules-cancereuses-que-la-chimiotherapie/

  Recette de cuisine artisanale d'Ambanja ( Madagascar ) - 12 octobre 2015

 Jus De Corossol
         
 Fruit Corossol


Le cancer et ses traitements tuent tellement de gens que j'estime que visionner ce clip sauvera une vie à toutes les 15 personnes qui prendront conscience de ces informations et l'appliqueront dans leur vie (très approximatif). De toute façon, peu importe le véritable nombre de vies sauvées, on évitera certainement des souffrances évitables à plusieurs et peut-être à soi-même.



Partagez cette information d'abord et lire la suite ...

Le Corossol, fruit du Graviola un anticancéreux caché par l'industrie pharmaceutique. Le corossol ou le fruit de la graviola est un tueur de cellules cancéreuses naturel miraculeux 10.000 fois plus fort que le chimio. Pourquoi sommes-nous pas au courant de cela ? C'est parce que certains grande entreprise veulent faire revenir leur argent dépensé sur des années de recherche en essayant de faire une version synthétique et de le mettre en vente. Alors, puisque vous savez maintenant vous pouvez aider un ami ou une amie dans le besoin en lui faisant savoir ou juste lui faisant boire un peu de jus de corossol, et c'est beaucoup mieux que la prévention des médicaments de temps en temps. Le goût n'est pas mauvais après tout. Il est complètement naturel et n'a pas d'effets secondaires définitivement. Si vous avez un champ ou un jardin, plantez-en un dans votre jardin. Combien de personnes sont mortes en vain, alors que ce fabricant de médicaments milliards de dollars caché le secret de l'arbre miraculeux Graviola ?

Source : https://www.facebook.com/photo.php?fbid=1669185960031128&set=a.1571492263133832.1073741878.100008192199999&type=3

LES FEUILLES DE COROSSOL

Les feuilles de corossol en tisane contre l'insomnie, calment, guérit l'infection urinaire très efficace. Calme le système nerveux. Améliore la tension artérielle. Améliore le cœur. Guérit la dépression nerveuse. Intoxication pour la drogue. Améliore et guérit l’incontinence. Soulage la prostate. Anti- cancer. Guérit le cancer.

6 feuilles pour 1 litre d'eau puis faire bouillir et boire 3 fois par jour

1 verre et 3 fois par jour pendant 15 jours.

Ne dépasser pas plus que 15 jours sinon cela provoque la crise de foie.

C'est un remède miraculeux

Jus de corossol avec du jus de citron, du curcuma et du gingembre

C'est un remède miraculeux.

Voici une boisson qui vous aidera à améliorer votre capital Santé.

C'est une véritable boisson énergétique.

C'est très bon avec un goût très agréable.

Ingrédients :

- 1 corossol moyen
- 4 Morceaux de 6 cm de gingembre frais
- 6 cm de curcuma frais
- 4 citrons verts
- 4 cuillère à soupe du miel
- 1/8 cuillère à café du poivre noir
- 1 litre d'eau

La préparation :

1 - décortique la chaire de corossol blanche et retiré les pépins

2 - Laver les morceaux de gingembre et le curcuma puis couper en fine rondelle.

3 - Presser les citrons puis récupérer le jus

4 - Dans un mixeur mettre les rondelles de gingembre, le curcuma puis rajouter le jus de citron, le miel, le poivre, la chaire blanche du corossol et 1 litre d'eau.

5 - Mixer environ 6 minutes puis filtrer à l'aide d'un tamis.

6 - Mettre dans une bouteille puis placer au réfrigérateur.

7 - Boire très frais, 1 verre par jour.

Bonne dégustation

La recette de thé tous les matins :

Ingrédients :

6 feuilles de Ravimboafotsy
2 feuille de Corossol
3 cm de gingembre
5 cardamome entier
1 bâtonner de cannelle

La préparation :

Râper le gingembre à l'aide de la râpe de fromage puis mettre dans une casserole après laver les feuilles de tisane Ravimboafotsy et Corossol puis rajouter dans la casserole et les cardamomes , la cannelle puis rajouter 1 l d'eau . Laisser bouillir pendant 5 minutes.

Le thé est prêt, vous pouvez servir avec du sucre.

Très bon goût avec parfum très léger.

Source : https://www.facebook.com/RecetteDeCuisineArtisanaleDAmbanjaMadagascar/?fref=nf

  Le Corossol, le fruit magique

Le corossol est le fruit du corossolier (annona muricata, de la famille des annonaceae).

Il mesure jusqu’à 30 cm de long et peut peser jusqu’à 4 ou 5 kg. Son aspect extérieur est d’un vert sombre, son écorce piquée d’épines. Sa chair est blanche et pulpeuse avec des graines noires (indigestes). Au Brésil, ce fruit est appelé graviola, et sapotille dans l’île de La Réunion (qui vient du nom du fruit en Inde, Sapadille),appelée encore soursop en anglais, guanabana en, espagnol ; ou, mang-cau au Vietnam ou encore thu-riankhaek en Thaïlande.

Le corossol est un fruit énergétique ayant une forte teneur en glucides.

Il est riche en vitamine C, laquelle facilite l’absorption du fer (présent également dans le corossol). Il contient également des fibres et des minéraux, notamment du potassium, calcium et magnésium…

La saveur sucrée du corossol permet de le consommer nature sans ajout de sucre. Il se déguste aussi en salade de fruits, jus ou sorbets et même cuit comme en Indonésie en flan ou gratin. Pelé et débarrassé de ses graines, le corossol peut aussi être cuisiné.

Propriétés Thérapeutiques

Fruit Annona muricat que du nom, on sent bien que le corossol est bien plus qu’un fruit. Il ne tarit pas de ses propriétés thérapeutiques qui contribuent au bien-être sanitaire.

Si les bienfaits miraculeux du corossol dans le traitement du cancer ont été scientifiquement prouvés, ils semblent pourtant occulter les autres propriétés curatives de ce fruit à épine. Grâce à ses riches composants formés entre autres par des acides aminés, vitamines et minerais, l’Annona muricata est un allié thérapeutique entièrement naturel et ne produit certainement pas d’effets secondaires inopinés à condition de le consommer avec une certaine modération.

En jus de fruit, sorbet ou confiture, le corossol est recommandé dans des cas d’insomnie, de dépression et de troubles nerveux. C’est en outre un agent antimicrobien pour les infections bactériennes, parasitaires et fongiques. Il est aussi bon pour le cœur et stimule la digestion.

Originaire d’Amazonie, le corossol est vert et ressemble vaguement à un cœur. On reconnaît qu’il arrive à maturité par son odeur pénétrante et sa peu plutôt molle.

Un puissant anti-cancer

La nature nous surprend de plus en plus. Les vertus de ce fruit sont méconnues par la majorité de la population dans le monde et notamment par les personnes qui sont atteintes du cancer. Pourtant, le corossol, encore connu sous le nom de Graviola ou Guanabana, est un fruit dont ses vertus anti-cancéreuses sont scientifiquement prouvées.

L’écorce, les fruits, les feuilles et les racines agissent sur les cellules de notre organisme. Les feuilles de l’arbre peuvent détruire les cellules cancéreuses et agissent dix mille fois plus que la chimiothérapie et cela sans effets secondaires (perte de poids, perte de cheveux, etc.). Le graviola assure sa réputation auprès des chercheurs dans la guérison du cancer du sein, des intestins, des ovaires, du foie et des poumons.

Toutes les parties de cet arbre sont utilisées dans la médecine naturelle, rien n’est perdu puisque l’écorce, les racines, les fruits, les feuilles et les pépins sont tous bénéfiques pour la santé de l’être humain. Selon les résultats des recherches de l’université américaine PURDUE, ce sont les feuilles de cet arbre qui sont plus importantes. En effet, elles peuvent détruire des cellules cancéreuses.

Ainsi, s’il vous arrive de faire chez vous du jus , choisissez avant tout le jus de corossol !

Valeur nutritive pour 100 g de fruit :

voir tableau

L’infusion des feuilles de corossolier favorise la digestion. 1 verre après les repas

Contre les insomnies, utiliser une infusion sucrée de 3 à 6 feuilles de corossolier pour une tasse d’eau.

Pour calmer les enfants trop agités lavez-les avec une décoction à part égale de feuilles fraîches et de feuilles tombées au sol

Contre l’irritation des intestins, un petit corossol vert coupé en deux est mis à macérer pendant une heure dans 1 ou 2 litres d’eau. Boire un verre après chaque repas

La macération des feuilles de corossolier dans l’eau tiède est utilisée en cataplasme pour soulager les brûlures, de type d’érythème solaire.

L’huile, obtenue en pressant des corossols verts et les feuilles, est utilisée en frictions contre les névralgies et les rhumatismes, ainsi que pour combattre les parasites.

Contre les diarrhées utiliser en infusions trois feuilles de corossolier dans un verre d’eau pour un adulte et d’un tiers de feuille pour un enfant

Pour traiter les abcès, utiliser les feuilles chauffées de corossolier avec de la cire de bougie

Pour traiter les dermatoses sèches prurigineuses des enfants froisser des feuilles de corossolier dans un bain tiède et laver l’enfant

La macération de corossol vert dans de l’eau de mer est à appliquer en cas de rhumatisme.

Mise en garde et toxicité.

La présence d’acétogénines et de certains alcaloïdes, suspectés de neurotoxicité, invite à la prudence quant à un usage régulier et répété par voie interne. Il est aussi recommandé de l’éviter chez la femme enceinte ou allaitante, par principe de précaution.

Source : Stop Santé.com | Photo :www.caribfruits.cirad.fr

http://www.sakafetmatinik.fr/sante/le-corossol-mille-et-une-vertus-therapeutiques/

  Nouvelle découverte incroyable ! Ce fruit détruit le cancer en quelques minutes ! - Santé Nutrition Que ton aliment soit ton médicament

 Fruit qui Guerri le Cancer
         

Cette nouvelle s’est propagé à une vitesse incroyable partout sur l’internet et a donné de l’espoir aux millions de personnes qui souffrent de cancer.

Des scientifiques ont découvert un agent anti-cancer efficace et naturel complètement par hasard! Les résultats de la recherche clinique de la plante sont assez encourageants.

Les scientifiques ont constaté que les cellules cancéreuses peuvent être éliminées avec le médicament « EVS-46 ». Il est obtenu à partir de l’arbre « blushwood australien », à partir des graines de ses fruits.

Cet arbre est rare et pousse dans des zones spécifiques du nord de l’Australie seulement.

Les chercheurs ont accidentellement remarqué que dès que les animaux sauvages se nourrissent de ce fruit, ils crachent immédiatement ses graines.

Un tel comportement des animaux a encouragé la curiosité des scientifiques, après quoi ils ont décidé de l’examiner, et ils le font. Les résultats finaux sont étonnants! Vous pouvez voir par vous-même dans la vidéo ci-dessous.

Traduction de la vidéo:

Des scientifiques utilisant un médicament fait à partir d’une baie ont réussi à éliminer des cancers de la peau. Il est prouvé efficace à 75% pour traiter les tumeurs chez les animaux. Les chercheurs espèrent maintenant commencer les essais humains.

Ce médicament tue les cellules cancéreuses directement, supprime l’approvisionnement en sang et active aussi le système immunitaire pour éliminer les déchets laissés derrière. Tout cela en une seule injection. Mais ce qui a stupéfié le plus les chercheurs, c’est à quel point le médicament agit rapidement. Remarquablement les scientifiques ont remarqué que le médicament commençait à faire de l’effet en seulement 5 minutes. Les tumeurs disparaissent en quelques jours. Normalement il faut plusieurs semaines.

Le médicament peut aussi être efficace sur les humains, mais seulement pour les tumeurs de surface comme les mélanomes et les cancers de la tête. Il n’y a pas de preuves qu’il est efficace contre un cancer qui s’est propagé.

Source : http://www.sante-nutrition.org/nouvelle-decouverte-incroyable-ce-fruit-detruit-le-cancer-en-quelques-minutes/

  Le sucre un fléau connu



 Sucre
         

Peut-être êtes-vous une vraie « bébitte à sucre » et que ceci fait partie de votre première source d’énergie ! Malheureusement, plus on en mange, plus on en est accro ! En plus, les effets néfastes se font sentir assez rapidement. En consommez régulièrement et en bonne quantité, ont un impact sur votre santé, de la prise de poids à la fatigue. Voici quelques unes de mes raisons préférées qui m’incitent à m’abstenir et limiter la consommation de sucre :

1 - De nos jours, nous mangeons approximativement de 150 à 170 livres de sucre par année. Voilà 100 années, la consommation approximative était de l’ordre de 4 livres par année.

2 - Saviez-vous qu’il y a 18 sachets d’aspartame dans une cannette de soda diète et 12 sachets de sucre dans un soda régulier.

3 - Le sucre est un anti-nutriment. Il ne laisse rien dans notre système qui le nourrit (vitamines, minéraux, acides aminés). Il n’y a absolument rien de nutritif dans le sucre !

4 - Le sucre augmente votre appétit : lorsque vous consommez du sucre, votre corps reçoit le message de procéder à la digestion. Mais si vous avez des calories à digérer, mais aucun nutriment à absorber, vous mangez, mais sans sentiment de satiété. Et oui, le sentiment de satiété n’est pas juste sur la quantité et le volume ingéré, mais aussi sur les nutriments que vous ingérez !

5 - Le sucre élève le glucose sanguin qui cause un déboulement hormonal complexe (insuline, glucose sanguin et cortisol). Ceci occasionne plus de travail pour vos organes. À long terme des maladies comme le diabète, l’hypoglycémie, la fibromyalgie et j’en passe peuvent subvenir. Un débalancement hormonal peut être créé, et éventuellement, le corps s’adaptera ou pourrait devenir paresseux à répondre adéquatement.

6 - Il favorise la prise de poids. L’élévation du glucose sanguin (le cortisol) a un impact direct sur notre système nerveux. En d’autres mots, il augmente le niveau de stress physique global.

7 - Sans la quantité suffisante de nutriments, qui supportent la métabolisation des glucides, les glucides ne seront pas absorbés adéquatement. Donc, ils peuvent être transportés ailleurs et mis en réserve, ce qui augmentera votre masse adipeuse ou si vous préférez, votre gras total.

8 - Il y a bien du lobbyiste fait pour continuer à promouvoir la consommation de sucre. Si ce n’était pas payant pour la société d’avoir des gens malades, croyez-moi qu’il y aurait beaucoup de prévention et plus de contrôle sur la qualité des produits disponible sur nos tablettes. Pensez-y, quelqu’un travaille 40 heures semaines sur des méthodes de marketing que le produit soit néfaste ou non !!!

Le sucre est caché dans la plupart des produits pré-emballés, « prêt-à-manger », modifiés, préparés, ou si vous préférer les produits qui ont une étiquette et une liste d’ingrédient, tous ces produits en boîte, en conserve que l’on retrouve sur nos tablettes à l’épicerie ! Je me suis trouvé moi-même, lors d’une procédure de détoxification, surprise de retrouver du sucre même dans un petit pot de confiture « fait maison » ! Tous ces produits prêts à manger et facile d’accès contiennent, pour la plupart, un sucre ajouté. Lorsque l’on élimine toutes sources de sucres, nous nous trouvons à éliminer également plusieurs produits contenant des agents de conservation, des aditifs et produits transformés de notre alimentation, ce qui rend un énorme service à notre santé et supporte la perte de poids.

Pour simplifier le tout, les formes de sucres sont absorbées de différentes façons. Il y a les bons glucides et les mauvais glucides. Il faut toutefois faire attention à la source de glucide que l’on prends, sont indice glycémique et sa qualité qui aura une répercussion sur le glucose sanguin et qui peut engendrer plusieurs réponses hormonales non désiré. Donc, priorisez toujours les sucres naturels et ce qui provient de la terre.

Évitez le sucre artificiel !

Tout ce qui fini en « ine » et « ose » sont à éviter :

Aspartame / Glucose / Splenda / Saccharin / Malitol / Sucre blanc / Fructose / Sucre d’agave / acésulfame potassium / Sucre de canne / Sucre brun / Cassonade

Vous pouvez les trouvés aussi sous formes de mais raffiné :

Sirop de maïs, huile de maïs, fructose, farine de maïs, amidon de maïs, dextrose, monosodiumglutamate (MSG), xantham gum, maltodextrine.

Il vous est suggéré simplement d’utiliser les sucres naturels, tels que le miel, le sirop d’érable, les fruits, le cacao, les dates ou le stévia (verte).

Retournez à la source en consommant des aliments qui n’ont pas besoin d’étiquette et de valeur nutritive et dont l’ingrédient est l’aliment que vous avez dans vos mains ! C’est ça une alimentation saine !!!

Le fait de couper les sucres engendre des effets de détoxication dans le corps.

Vous pouvez ressentir des symptômes de sevrage, comme de la fatigue, des maux de têtes…

Commencez graduellement !

SOURCE : http://www.studiovsante.com

  Chardon Marie - Silybum marianum, la plante par excellence pour la santé et désintoxication du foie, propriétés médicinales, bienfaits et utilisation



Fleur Chardon Marie
         

Le chardon-Marie est une plante extraordinaire dans le traitement des maladies du foie

D'origine méditerranéenne, le chardon-Marie est une plante herbacée aux feuilles marbrées de blanc, bordées de dents épineuses. Ses fleurs sont de couleur pourpre. En herboristerie on utilise les inflorescences et les graines. Les fruits (semences) et les feuilles séchées, sont finement coupées ou hachées.

Le chardon-Marie est utile dans les cas de:

- troubles digestifs légers
- troubles biliaires et de la vésicule
- hépatites chroniques, virales
- cirrhose du foie
- douleurs légères

Le chardon-Marie est une plante extraordinaire dans le traitement des maladies du foie. Même dans les cas aussi graves que l’hépatite virale, la cirrhose ou un empoisonnement. Il n’existe probablement aucune plante offrant de telles propriétés et aucun médicament actuel n’est en mesure d’obtenir les résultats produits par un traitement au chardon-Marie. Il est cependant bien important de comprendre que le simple fait de consommer une tisane de chardon-Marie ne sera pas suffisant dans de tels cas. Il faudra alors suivre un traitement à base de silymarine, la substance active du chardon-Marie.

Des recherches récentes ont permis de confirmer l'efficacité de cette plante dans les cas d'intoxication du foie par l'alcool et autres substances toxiques. Il existe peu de plantes ayant fait l’objet d’autant d’études, que le chardon-Marie. Une de ces études, en double aveugle a montré que la silymarine, un des principaux composés actifs de la plante, à raison de 150 mg, 3 fois par jour, diminuait significativement les risques de mortalité chez les patients atteints de cirrhose du foie due à l’alcool.

Elle favorise de plus la sécrétion biliaire, de même que le drainage de la vésicule biliaire. Des recherches suggèrent que le Chardon-Marie puisse également avoir des effets bénéfiques sur les cancers de la peau.

Le chardon-Marie aide également à la digestion des graisses, régularise le taux de glucose sanguin et de cholestérol. Il réduit l’inflammation intestinale et stimule la production de certaines hormones.

Des recherches récentes ont également démontré que le chardon-Marie permet de contrôler les nausées et qu’il est un remède d’appoint utile pour prévenir les effets secondaires du traitement de la maladie d’Alzheimer.

La silymarine serait la substance contenue dans la plante et procurant une action protectrice du foie contre l'action nocive de certains produits. La silymarine possède une action tellement forte qu'on l'administre parfois sous forme d'injection dans les salles de réanimation des hôpitaux, pour contrer les effets toxiques sur le foie des champignons vénéneux.

En Allemagne on utilise la silymarine avec succès pour soigner l'hépatite et la cirrhose du foie. Le Dr Berkson et le Dr Whitaker M.D. recommandent le chardon-Marie en association à l'acide alpha lipoïque et au sélénium pour traiter l'hépatite. On utilise également le Chardon-Marie comme adjuvant, pour atténuer les effets nocifs de la chimiothérapie dans les traitements anticancéreux. La plante en plus de protéger le foie, stimule la sécrétion biliaire, stimule la lactation et agit comme antidépresseur.

Utilisation

On l'utilise sous forme de capsule, gélule, tisane ou teinture mère. Les principes actifs du chardon-Marie sont peu solubles dans l’eau, aussi il est préférable de consommer la plante sous forme de capsules ou gélules standardisées à 80% de silymarine. La teinture-mère, qui est à base d’alcool permet d’extraire de façon acceptable les principes actifs, mais l’alcool étant très nocif pour les personnes atteintes d’une affection du foie, le chardon-Marie ne doit pas être utilisé sous cette forme pour traiter une maladie hépatique.

Mode d'utilisation:

En tisane:

1 c. à thé de feuilles pour une tasse. Laisser infuser 10 minutes. Boire 3 tasses par jour. (Cette façon de consommer le chardon-Marie ne convient pas à un traitement thérapeutique).

Capsules ou gélules:

Suivre les indications de l'emballage. Choisir de préférence un produit standardisé à 80% de silymarine. Normalement la posologie est de 140 ou 150 mg par capsule, 3 fois par jour.

Teinture-mère:

30 gouttes dans un peu d'eau. 3 fois par jour.

Pour traiter l'hépatite ou la cirrhose , utiliser un extrait sec titré à minimum140 mg de silymarine. 3 gélules par jour, au repas. Pour connaître les détails et le protocole exact de la triple thérapie utilisée par le Dr Whitaker et le Dr Berkson, cliquez ici.

Précaution d’utilisation

Le chardon-Marie est une plante très sécuritaire, très bien étudiée et qui ne présente aucun risque de toxicité, même à haute dose. Cependant on déconseille, par mesure de prudence, l’utilisation de toute plante médicinale, aux femmes enceintes ou allaitant.

A LIRE ÉGALEMENT SUR CE SUJET: La triple thérapie : pour les troubles hépatiques graves

Source :http://www.masantenaturelle.com/chroniques/herbier/chardon_marie.php

  Le foie, pas de santé possible avec un foie surchargé ou intoxiqué


Le Foie
         

Probablement l'organe le plus important de votre corps, pas de santé possible avec un foie surchargé ou intoxiqué.

Un vieil adage populaire dit : " Quand le foie va, tout va ! " Il est impossible de concevoir la santé sans un foie en bon état de marche.

- Symptômes des problèmes du foie

- Les meilleurs remèdes du foie

Selon le docteur Auguste Colin, auteur français réputé, le foie est la glande la plus importante et la plus volumineuse de l'organisme. Il est situé dans la partie supérieure droite de l'abdomen. Sans lui, rien ne se fait. Son action s'exerce en tout temps. Il est impliqué dans toutes les actions et toutes les réactions qui se succèdent dans les cellules et les tissus.

Le bon fonctionnement de tous les organes dépend largement de la santé du foie. En outre le foie:

- Emmagasine de nombreuses substances essentielles à la vie, dont des glucides, des protides et des lipides;
- Assure la régulation du taux de sucre sanguin;
- Met en réserve plusieurs vitamines: A, B, D, E et K; (Il les libère dans le sang quand le besoin se fait sentir.)
- Assure la production de la bile et des acides biliaires; (La bile permet d'émulsionner les matières grasses dans l'intestin et les acides biliaires sont indispensables à l'absorption de ces matières grasses. Les hépatocytes produisent aussi de nombreuses protéines, dont l'albumine du sang et les protéines immunitaires de défense contre l'infection.)
- Agit à la façon d'un filtre qui assure la dégradation de nombreuses substances toxiques, y compris les médicaments; (Le foie agit ensuite comme un éboueur.)
- Régularise la concentration des lipides dans le sang et assure la synthèse et la dégradation du cholestérol;
- Stocke les facteurs antianémiques, notamment le fer et la vitamine B12
- Transforme les déchets azotés en urée pour qu'ils soient plus facilement éliminés par les reins;
- Transforme les acides gras en corps cétoniques; (Ces derniers passent alors dans la circulation sanguine et sont préférablement utilisés à la place du glucose comme source d'énergie par les reins et par le coeur.)
- Joue un rôle dans le métabolisme des hormones sexuelles.
- Le foie peut être perturbé dans son fonctionnement par des mets indigestes et plus ou moins toxiques.

Il convient donc de diminuer:

- Les aliments frits
- Les gras hydrogénés et trans (margarine)
- Les gras saturés (beurre, les graisses animales (lard, saindoux)
- Les abats et charcuteries (rognons, boudin, pâté de foie)
- L'excès de chocolat, les confiseries
- L'alcool et le tabac
- L'excès de sel

D'autre part, le foie contribue fortement à la bonne digestion des corps gras grâce à la sécrétion biliaire. La bile permet en effet d'émulsionner les matières grasses provenant des aliments. Ces matières grasses sont donc réduites en fines gouttelettes. Elles peuvent alors être digérées dans l'intestin. Sans une production suffisante de bile, la digestion des gras est compromise.

A LIRE ÉGALEMENT:

Une cure de détox pour le foie

Ce traitement peut sauver votre foie

Symptômes de mauvais fonctionnement du foie

- Digestion lente et difficile
- Sensation de lourdeur après les repas
- Besoin de sommeil après les repas
- Manque d'appétit au petit déjeuner
- Langue blanche et chargée
- Bouche amère et pâteuse
- Haleine fétide
- Renvois acides
- Teint brouillé et jaunâtre
- Blanc de l'oeil jaunâtre
- Yeux cernés
- Regard sans éclat
- Nausées et vertiges
- Sommeil agité
- Frilosité excessive
- Mauvaise coagulation du sang
- Mauvaise digestion des corps gras
- Intoxication de l'organisme
- Arthrite, rhumatisme, goutte

Le mauvais fonctionnement du foie peut se répercuter sur plusieurs fonctions de l'organisme:

- Au tube digestif par des dyspepsies et des troubles biliaires.
- À l'appareil respiratoire par des crises d'asthme.
- À l'appareil circulatoire par des varices ou des hémorroïdes.
- Au niveau de l'appareil urinaire par des modifications dans le débit et la composition de l'urine.
- À la peau par un teint bilieux, des démangeaisons, de l'urticaire ou de l'eczéma.
- Au système nerveux par des maux de tête et des névralgies.
- Au système ostéo-musculaire par des troubles arthritiques et rhumatismaux.

Principal organe de la désintoxication

Plusieurs des fonctions du foie sont reliées au phénomène de la désintoxication. En fait, le foie est un organe de neutralisation et un émonctoire. Sur le plan de la neutralisation des substances toxiques, le foie joue un rôle déterminant pour les raisons suivantes: D'abord parce qu'il reçoit beaucoup de sang. Tout le sang veineux provenant des organes de la cavité abdominale passe par le foie avant d'atteindre le coeur. Le foie agit sur ce sang à la façon d'un filtre en captant les substances toxiques. Il transforme ces substances en éléments moins toxiques et plus facilement éliminables par les autres émonctoires.

Le foie est aussi un organe d'élimination

Une certaine quantité de substances toxiques neutralisées par le foie sera éliminée dans la bile. De cette façon, le foie réalise un double travail. D'une part, il produit la bile pour ses mérites digestifs et purificateurs de l'intestin. D'autre part, il se sert de la bile pour y évacuer certains déchets. Il contribue ainsi à nettoyer le sang des impuretés qui s'y trouvent et favorise la désintoxication de l'organisme.

Un organe qui peut être irrité

Le foie peut être irrité par les nombreuses substances toxiques qu'il a pour rôle de neutraliser. Ces substances, lorsqu'elles parviennent au foie, exercent sur les cellules de cet organe une forte irritation. Avant que le foie ne parvienne à les neutraliser et ainsi les rendre moins irritantes, il peut subir de sérieux dommages par la présence même de ces substances toxiques. L'exemple de l'alcool que le foie neutralise, illustre bien ce phénomène. Les gens qui consomment régulièrement des boissons alcoolisées, même avec modération, risquent de développer une cirrhose du foie. Cette dernière est le résultat de l'action irritante que l'alcool impose aux cellules du foie. On comprendra alors l'importance d'éviter au foie un trop grand travail de neutralisation des substances toxiques par l'adoption d'habitudes de vie saine.

Les meilleurs remèdes du foie

Recommandations :

Le meilleur traitement pour améliorer la fonction hépatique, sera une diète riche en fruits et légumes. Les légumes à saveur amère, comme par exemple l'endive, la salade de pissenlit, l'artichaut sont excellents pour le foie.

Les plantes les plus favorables seront : le Chardon Marie , le pissenlit. S'il n'y a pas de problème de vésicule biliaire (tel que des pierres ou lithiase) le radis noir, le boldo, l'artichaut. Autre plante utile, l'aubier de tilleul.

La lécithine aidera également le foie à émulsionner certains gras.

Les suppléments de sélénium, acide alpha lipoïque complèteront bien le traitement aux plantes, surtout au Chardon Marie, qui reste la plante numéro un pour traiter le foie. Voir notre chronique Ce traitement peut sauver votre foie, en cliquant ici.

Boire beaucoup d'eau, au moins 2 litres par jour. Lors d'engorgement particulièrement douloureux ou désagréable du foie, favoriser pour quelques jours l'eau de source Vichy Célestin.

Ne pas négliger la relaxation et le repos. Le foie est très sensible au stress et à la fatigue.

A lire également sur le foie:

- Une cure de détox pour le foie
- Ce traitement peut sauver votre foie
- Artichaut, ami du foie et des reins
- Le poireau, une médecine pour le foie, les reins et le mental!

Source : http://www.masantenaturelle.com/chroniques/chroniques2/foie.php

  Les Maladies a Eradiquer :



Histoire d'une maladie inventée pour détruire l'Afrique et autres populations du "Tiers-Monde", le Sida.

 Raciste SIDA
         

ROBERT GALLO, l'homme qui à imaginé et trouvé comment tuer les Africains. (voir photo ci-dessus à gauche)

CHOC : Le sida a été répandu en Afrique par des campagnes de vaccinations belges françaises et américaines et la croix rouge suisse !

Le docteur Robert Gallo de l'institut de virologie humaine de Baltimore aux USA.Il affirme avoir crée intentionellement le virus du sida pour exterminer les humains.La cia vise surtout à exterminer la race noire et les homosexuels.

En Avril 1984, le Dr Robert Gallo a déposé une demande de brevet aux États-Unis pour son invention, le virus VIH / SIDA.

Normalement, quand un brevet est déposé et approuvé, on doit payer une somme pour protéger le brevet payer une sorte de taxe.Dr Gallo a pu déposer son brevet gratuitement.

DES SCIENTIFIQUES ASSURENT AVEC 100 POUR CENT DE CERTITUDE QUE LE LABORATOIRE GENESIS A CREE LE VIRUS DU SIDA

Ainsi, en maintenant les lois de propriété intellectuelle dans toute leur interprétation, il faut seulement admirer pourquoi le Dr Gallo n'a pas encore déposé une procédure visant à recouvrer des dommages de l'utilisation de son invention?

Aussi étrange que cet état de choses pourrait paraître, il porte nécessité d'un examen supplémentaire.

La preuve scientifique est complète et convaincante, le virus du sida est une conception bi-produit du programme de Virus spécial des Etats-Unis. Le programme Spécial Virus était un programme de développement du virus fédéral qui a persisté dans l'U.S de 1962 jusqu'en 1978.

Le Virus spécial des Etats-Unis a ensuite été ajouté à des vaccins inoculés en Afrique et à Manhattan.

ARTICLES LIÉS

Snowden au Conseil de l'Europe: NSA a délibérément espionné sur les droits de l'homme groupsMainstream médias Délibérément obscurcissement qui ont perpétré l'attaque hôpital afghan

Peu après, le monde a été englouti avec des infections massives de virus de l'animal de quelqu'un qui différait de toute maladie humaine illustre, il était très contagieuse et plus significative.

  Wouter Basson Le Dr Mengele sud-africain enfin coupable (Paris Match| Publié le 19/12/2013 à 12h43 )



 Docteur La Mort Basson
         

Wouter Basson, un médecin sud-africain qui était à la tête d’un programme secret de développement d’armes chimiques, a été déclaré coupable de violation de l’éthique médicale par le Conseil de l’ordre, 11 ans après avoir été acquitté par la justice.

On l’appelait le «Docteur La Mort», qui voulait «trouver des solutions médicales à un problème politique». Quelques jours après la mort de Nelson Mandela, la condamnation de Wouter Basson par le Conseil de l’ordre rappelle à l’Afrique du Sud ses heures les plus sombres. Le cardiologue, médecin militaire au grade de général, était depuis 1981 à la tête d’un programme chimique secret du régime de l’apartheid, le Project Coast. Acquitté en 2002 par la justice, c’est le Conseil de l’ordre qui l’a finalement condamné après deux décennies pendant lesquelles il a continué d’exercer son métier comme si de rien n’était. Il a été déclaré coupable de violation de l’éthique médicale mercredi lors d’une audience à Pretoria pour laquelle il ne s’est pas déplacé –il avait, selon ses avocats, une urgence avec un patient. Cela faisait sept ans que le Conseil de l’ordre étudiait le cas du cardiologue, qui sera fixé en février prochain sur sa sentence. Il encourt la révocation à vie, selon Sowetan.

«Aujourd’hui, la vérité a vaincu, il est évident qu’il a usé de ses connaissances médicales pour tuer des gens innocents», a déclaré au «Mail & Guardian» Lizzie Sofolo, dont le mari a été enlevé, torturé et tué à la fin des années 1980, le tout pour «tester» les armes mises au point par Wouter Basson. «Le Dr Basson répétait qu’il agissait en soldat, mais il demeurait membre du Conseil de l’ordre et cela le lie à des valeurs citoyennes», a expliqué Buyiswa Mjamba-Matshoba, qui préside le Conseil.

La "bombe noire", une arme chimique raciste



La mission de Wouter Basson, médecin personnel du président Pieter Botha, était de mettre au point des armes chimiques et biologiques pour lutter contre le «terrorisme» d’alors: les militants anti-apartheid et la population noire. En tout, plus de 200 personnes ont été tuées par les membres du Project Coast en Afrique du Sud, en Namibie et en Angola. Un des grands objectifs du «Mengele sud-africain» a été de mettre au point la «bombe noire», une arme chimique qui n’aurait touché –affaibli ou tué– que la population noire.

Un programme pour contrôler la fertilité des noirs aurait également été étudié afin de «limiter la croissance de la population noire», écrit Helen E. Purkitt dans «South Africa’s Weapons of Mass Destruction». Des souches d’anthrax, du choléra, du botulisme et d’autres pathologies ont été isolées et travaillées par le Project Coast. Ce dernier a également collecté des armes chimiques comme du gaz moutarde.

Les activistes de l’ANC étaient particulièrement visés afin de tester les produits mis au point par le Dr Basson et ses équipes. Un des cas les plus emblématiques est celui d’un groupe de dix jeunes hommes engagés dans un groupe extrême de l’ANC, Umkhonto weSizwe, enlevés et drogués en 1987. L’enquête menée par la Commission vérité et réconciliation (CVR), après l’abolition de l’apartheid, a prouvé que les membres du Project Coast se sont débarrassés de leurs corps en les plaçant dans un véhicule projeté contre un arbre, et qui a finalement explosé. «Nous voulons juste que cette histoire soit derrière nous. Cela dure depuis des années, pourquoi est-ce que ça ne finit pas?», a demandé Maria Ntuli, dont le fils Jeremiah faisait partie des «accidentés».

Durant son «mandat» à la tête du Project Coast, Basson s’est rendu en Iran, Irak, aux Philippines ou encore en Corée du Nord. Il aurait échangé avec ses homologues irakiens et libyens sur son «savoir-faire» en matière d’armes chimique. En 1999, un an après avoir refusé de témoigner devant la CVR, Wouter Basson avait été jugé pour 67 charges d’accusation, dont possession et trafic de drogue –l’homme avait été arrêté en possession d’un millier de cachets d’ecstasy–, fraude, détournement d’argent public, meurtres, tentatives de meurtres et vol. Après 30 mois d’un procès éprouvant, l’homme alors âgé de 52 ans avait été acquitté, rappelle la BBC. Il a pu prendre sa retraite militaire en bénéficiant d’une paie pleine, et continuer à pratiquer la médecine dans la banlieue de Pretoria.

Source : http://www.parismatch.com/Actu/International/Wouter-Basson-Le-Dr-Mengele-sud-africain-enfin-coupable-541057

         

  Un mois avant un AVC, votre corps peut vous envoyer des signes d’avertissement. Ne Les Ignorez Pas ! Partagez les ! (Posté le 29 septembre 2016 par Metrodakar)


Les Signaux de l'AVC
         

Vous pouvez réellement vous protéger de l’AVC, si vous faites attention à certains signes que votre corps essaie de vous envoyer. Il existe deux types d’AVC, le premier et l’un de plus commun est un accident ischémique cérébral et le second est hémorragique.

Le premier type est provoqué par le rétrécissement ou le blocage des artères dans le cerveau et qui réduit le flux sanguin. Le deuxième type est moins fréquent et elle est causée en raison des saignements dans le cerveau.

Vous devriez prêter attention à tout le inhabituel qui arrive à votre corps.

Lorsqu’un vaisseau sanguin qui a une fonction de transporter l’oxygène et des nutriments vers le cerveau est bloqué par un caillot ou éclate un accident vasculaire cérébral se produit. Et puis une partie du cerveau ne sera pas obtenir le sang et que l’oxygène dont il a besoin pour maintenir les cellules du cerveau vivant qui signifie que les cellules du cerveau meurent.

Nous savons tous que le cerveau a de nombreuses fonctions différentes et quand AVC se produit et le sang ne parvient pas à la zone qui contrôle notamment la fonction du corps, cette partie du corps ne fonctionnera pas normalement.

Vous devez connaître les signes d’un AVC, car vous pourriez vous aider ou vos amis et la famille lorsque cela se produit. Il est important d’obtenir de l’aide médicale lorsque vous remarquez certains des signes d’accident vasculaire cérébral.

Selon les experts, les signes et les symptômes peuvent être différents d’une personne à une autre, car il peut y avoir différentes parties du cerveau affecté, mais ce que tous les coups ont en commun est qu’ils commencent soudainement.

Prévention de l’AVC : des accidents ischémiques transitoires à ne pas négliger

Un accident ischémique transitoire (AIT) est un accident cérébral dont les symptômes parfois furtifs passent inaperçus. Pourtant, ils représentent de véritables signaux d’alerte puisque près d’un tiers des accidents ischémiques durables ou infarctus cérébrauxsont précédés d’un tel épisode.

Les symptômes des AIT sont brefs et durent par définition moins de 24 heures :

* Paralysie d’un membre ou d’un côté ; * Baisse brutale, unilatérale de la vision ou vision double ; * Troubles de la sensibilité d’un membre ou d’un côté ; * Troubles du langage, difficulté à parler ; * Troubles de l’équilibre ; * Troubles de la compréhension.

Ces troubles disparaissent et ne laissent aucune séquelle. Mais la survenue d’un ou plusieurs AIT multiplie considérablement le risque d’accidents vasculaires cérébraux constitués, durables avec des troubles persistant au-delà de 24 heures et pouvant entraîner des séquelles physiques et/ou intellectuelles. Selon l’American Heart Association, une personne victime d’un ou plusieurs AIT a 9,5 fois plus de risque d’avoir un AVC qu’une personne du même âge et du même sexe n’en ayant jamais eu.

Ainsi, loin de négliger ces signes et malgré un rapide retour à la normale, ces AIT constituent une urgence et doivent amener à consulter votre médecin dans les plus brefs délais. Une prise en charge rapide permet d’enrayer l’évolution vers un accident aux conséquences regrettables.

Certains AVC hémorragiques sont précédés de douleurs crâniennes diffuses (céphalées) soudaines et de très fortes intensité.

Signes d’alerte de l’AVC : les connaître pour réagir rapidement

La survenue d’un accident vasculaire cérébral constitue une véritable urgence. La connaissance des premiers symptômes permet de réagir au plus vite. Les premières heures suivant un AVC sont capitales, elles peuvent limiter l’extension des lésions cérébrales et ainsi la gravité des séquelles.

Bien que les symptômes varient en fonction de la localisation de la lésion et de la superficie de la zone affectée, on peut dresser quelques traits communs aux premiers signes des AVC. Survenant parfois durant le sommeil, ces symptômes peuvent apparaître de manière brutale ou au contraire s’affirmer en quelques minutes ou quelques heures.

Parmi les symptômes les plus courants, on note :

* Une faiblesse musculaire ou un engourdissement du visage, d’un bras ou d’une jambe. Fréquemment, on constate une paralysie du bras et de la jambe d’un même côté (côté en fait opposé à celui de la lésion cérébrale) ;

* Des troubles visuels qui peuvent se manifester de différentes manières : perte d’une moitié du champ visuel, identique pour les deux yeux (hémianopsie), perte de la vision d’un oeil (amaurose) ou des deux, ou doublement de la vision (diplopie) ;

* Des difficultés de langage se traduisant par l’impossibilité d’articuler correctement (dysarthrie), impossibilité de parler (aphasie), mauvaise expression ou compréhension des mots ;

* Des pertes de sensibilité (contact, chaleur, douleur non perçues) allant du simple engourdissement à l’anesthésie d’une partie du corps ;

* Maux de têtes inhabituels et très violents sans cause apparente, accompagnés de nausées ;

* Perte d’équilibres, chutes, vertiges, manque de coordination des mouvements, etc.

* Et parfois troubles de la conscience, de la somnolence au coma.

Si vous-même ou l’un de vos proches présente de tels signes, sachez réagir promptement en appelant le 18 !

Source : http://www.metrodakar.net/mois-avc-corps-envoyer-signes-davertissement-ne-ignorez-partagez/

  Un prix nobel de médecine accuse: « guérir des maladies n’est pas rentable pour les laboratoires » ( 23 décembre 2016)


 Medecin_Accuse
         

« Le prix Nobel britannique de médecine, Richard J. Roberts, a accusé les grands laboratoires pharmaceutiques de faire passer leurs intérêts économiques avant la santé des personnes, en détenant le progrès scientifique dans le traitement des maladies car la guérison n’est pas rentable.

«Les médicaments qui guérissent ne sont pas rentables et ne sont donc pas développés par les laboratoires pharmaceutiques, qui parallèlement développent des médicaments qui chronicisent les maladies et qui doivent être consommés de manière ininterrompue, » Roberts a déclaré dans une interview au magazine «PijamaSurf».

Certains médicaments qui pourraient guérir entièrement une maladie ne sont pas développés. Cela est-il normal que l’industrie de la santé soit régie par les mêmes valeurs et principes que le marché capitaliste, lesquels ressemblent beaucoup à ceux de la mafia? », demande le prix Nobel 1993 de médecine. (ndlr: ça fait du bien d’entendre ça de la part d’un prix Nobel de médecine).

Le savant et chercheur accuse les labos d’oublier de servir le peuple et de s’occuper uniquement de la rentabilité économique. «J’ai vu comment, dans certains cas des chercheurs qui dépendaient de fonds privés auraient pu découvrir des médicaments très efficaces qui auraient pu complètement venir à bout de certaines maladies », a t-il expliqué.

Il ajoute que les entreprises cessent d’enquêter, car « Les compagnies pharmaceutiques sont davantage intéressées à votre porte-monnaie qu’à votre santé, c’est pourquoi les recherches, tout à coup, sont déviées vers la découverte de médicaments qui ne guérissent pas, mais qui rendent les maladies chroniques permettant aux malades de constater des améliorations qui disparaissent dès lors que l’on cesse de prendre le médicament. »

En ce qui concerne les raisons pour lesquelles les hommes politiques n’interviennent pas, Roberts affirme que «dans notre système, les politiciens ne sont que des employés des gros capitaux qui investissent ce qui est nécessaire pour assurer la victoire à leurs poulains, et s’ils ne sortent pas vainqueurs, ils achètent les élus « . (Ndlr: Tout est dit, Obama nous en a donné un bon exemple avec Monsanto). »

A noter après quelques recherches que cet article ressemble beaucoup à un autre accordé en 2007 au journal La Vanguardia et qui apportent plus de précisions sur les manipulations des labos concernant les médicaments.

Laurent Freeman

Pour l’anecdote, Russia Today a publié également un sondage en bas de son article. Avez-vous confiance en l’industrie pharmaceutique? 86,9% des internautes ont répondu que non, comme ça c’est clair!

Source: Russia Today --> http://reseauinternational.net/un-prix-nobel-de-medecine-accuse-guerir-des-maladies-nest-pas-rentable-pour-les-laboratoires/

via:http://stopmensonges.com/un-prix-nobel-de-medecine-accuse-guerir-des-maladies-nest-pas-rentable-pour-les-laboratoires/

  « Mon mari a arrêté de ronfler toute la nuit quand un ami m’a donné ce remède naturel incroyable »…Et le vôtre, ronfle-t-il toujours ?


     Ronflements
         

Dormir aux côtés d’une personne qui ronfle est un supplice insupportable à cause du vacarme provoqué pendant une respiration bruyante. Ce type de trouble peut sérieusement affecter la personne qui en souffre en perturbant son sommeil et en affectant gravement son repos. Si votre compagnon souffre de ce problème, cet article vous apportera la solution sous forme d’un jus délicieux.

Ce problème est généralement contrôlable, cependant, il y a des gens qui ne peuvent le faire et ronfle si fort qu’il aura besoin de soins médicaux pour connaître mieux respirer en dormant. L’Apnée est le nom médical qu’on donne à ce problème et qui est causée, entre autres, suite à une obstruction des voies respiratoires. Le son du ronflement vient du fait que l’air veut entrer dans un canal obstrué.

Qu’est ce qu’une apnée du sommeil ?



L’apnée du sommeil est la manifestation d’arrêts réguliers de la respiration. Les « apnées » pendant le sommeil surviennent en général chez les personnes souffrant d’une obésité chronique ou qui sont très âgées.

Ces irrégularités respiratoires durent plus de 10 secondes (et peuvent atteindre plus de 30 secondes). Elles se produisent plusieurs fois par nuit, à une fréquence variable. Les médecins considèrent qu’elles sont problématiques lorsqu’il y en a plus de 5 par heure.

Ces apnées perturbent le sommeil et se traduisent principalement par une fatigue au réveil, des maux de tête ou une somnolence pendant la journée.

Dans cet article, nous allons vous montrer comme préparer une recette simple et naturelle qui vous aidera à contrôler ce problème de nature essentiellement respiratoire.



Voici une formule à boire pour rétablir votre problème d’apnée :

Ingrédients :

Vous aurez besoin de :

* ½ citron

* 1 morceau de gingembre

* 2 blocs

* 2 carottes

* ½ tasse d’eau

Préparation :

1 - Lavez et coupez en tranches le morceau de gingembre

2 - Pelez les carottes et découpez-les en tranches

3 - Lavez les pommes, enlevez leurs graines et découpez-les.

4 - Mettez les ingrédients dans le robot-mélangeur avec de l’eau et le jus de citron

5 - Mélangez jusqu’à obtention d’un jus concentré

6 - Buvez chaque jour

Conseils pour éviter les ronflements et les travaux de réparation plus complète comme prévu:

* Évitez autant que possible les boissons alcoolisées et l’utilisation de sédatifs

* Dîner une heure au moins avant de dormir.

* Oubliez la cigarette ou tout autre type de plante qui se fume.

* Utilisez des oreillers fermes

* Faire de l’exercice régulier

Avec ces conseils et cette recette, vous allez pouvoir enfin dormir tranquillement sans que votre femme vous fasse des reproches à votre réveil.

Source : http://www.bestsante.com/trucs-et-astuces/mon-mari-a-arrete-de-ronfler-toute-la-nuit-quand-un-ami-ma-donne-ce-remede-naturel-incroyable-et-le-votre-ronfle-t-il-toujours/

  Bill Gates et Bono s’allient (Créé: 23.02.2017, 10h01)


 Bill Gate et Bono
         

Interview Le milliardaire et le chanteur de U2 collaborent dans des projets humanitaires mondiaux.

Bill Gates (à gauche) et Bono ont fait connaissance à New York, peu après les attentats du 11 septembre 2001. (Image: Quirin Lepert)

L’un porte une chemise et une cravate, l’autre un T-shirt noir, des bottes et des boucles d’oreilles. L’un est le chef d’entreprise le plus riche du monde, l’autre une star du rock. Ils sont assis côte à côte; Bill Gates boit un Coca Light, Bono un verre d’eau. Dans le cadre de l’alliance LENA entre journaux européens, nous avons pu obtenir un entretien exceptionnel avec les deux stars reconverties dans l’humanitaire.

Mais que font-ils ensemble à la Conférence de Munich sur la sécurité?

Bill Gates (B.G.): Nous nous connaissons depuis un bon bout de temps. Nous nous sommes rencontrés à New York, juste après le 11 septembre 2001…

Bono (B.): C’est vrai, tu étais en train de manger un Big Mac!

B.G.: La Fondation (ndlr: la Fondation Bill et Melinda Gates, qui soutient l’accès à l’éducation et la lutte contre les maladies à l’échelle mondiale) en était encore à ses débuts. C’est depuis lors que nous avons commencé à soutenir et à apprécier le travail effectué par ONE (ndlr: une ONG cofondée par Bono, qui lutte contre l’extrême pauvreté). Et on a réalisé qu’on avait obtenu pas mal de bons résultats.

B.: Après notre première rencontre et… quelques conseils diététiques (rires), je suis allé voir Bill et Melinda pour discuter de leur proposition d’investissement dans ONE, de façon à ce que nous puissions structurer notre opération et engager les personnes les plus brillantes pour le faire. Cependant, ce que j’ai retenu de notre première réunion, c’est que tout n’était pas une question d’argent! Ces deux personnes seraient notre plus gros avantage.

B.G.: Eh bien, nous étions plutôt naïfs… A cette époque, nous pensions que nous aiderions à inventer de nouveaux outils, directement grâce aux vaccins et aux médicaments. Nous ne savions pas à quel point ce serait difficile d’accéder aux enfants pauvres et de les vacciner. Nous ne savions pas non plus à quel point nous serions dépendants de l’aide étrangère pour acheminer les vaccins. La question du transport, de l’aide et de la nécessité de créer un partenariat avec des gouvernements a vraiment évolué dans les années suivantes. Ce qu’a fait ONE, c’est prouver que les choses pouvaient fonctionner, trouver des politiciens qui se préoccupaient vraiment de cette problématique, et nous donner une chance de les rencontrer. Nous venons de vivre quinze années de grandes avancées. Et si la générosité ne faiblit pas, les quinze prochaines années seront tout aussi exceptionnelles, car la science est avec nous.

B.: Ces derniers jours, je n’ai pas arrêté de conseiller aux gens déprimés par les gros titres des journaux et par l’état du monde de lire la lettre annuelle de Bill et Melinda. Elle contient les meilleures nouvelles de la planète. C’est incroyable: 122 millions d’enfants sauvés depuis 1990. C’est dingue: Je pense que ça fait plus de 13 000 par jour, ou quelque chose comme ça. C’est énorme! Si vous êtes découragé par la tournure que prend le monde, soutenez ce genre de mouvement. Vous aurez le sentiment d’être utile, car vos actes auront un réel impact. Vous pouvez rejoindre ONE et faire partie intégrante du mouvement, car ça fonctionne vraiment.

Vous avez participé à la Conférence de Munich sur la sécurité pour sensibiliser la population au fait que les maladies constituent un risque sécuritaire mondial. Etes-vous satisfait de la conférence?

B.G.: Nous sommes super-heureux, car la conscience du lien qui existe entre notre prospérité, le développement et la sécurité, ainsi qu’entre la santé et la sécurité est très forte ici. La chancelière Merkel a déclaré que, même si elle s’engage à augmenter les dépenses militaires, nous devions toujours penser aux dépenses de développement.

B.: C’est une chose extraordinaire à laquelle nous assistons là. Il n’y a pas une seule personne en Europe qui pense que ce qui se passe en Afrique du Nord n’a aucune importance. Il y a cinq ans, c’était facile de dire «Je m’en fous un peu, ça se passe loin d’ici», mais maintenant nous savons à quel point le continent est proche. On a vu ce qui s’est passé lorsque la Syrie a sombré dans l’oubli. Alors, imaginez un peu ce qui pourrait se passer dans un pays dix fois plus grand, ce qu’est le Nigeria. La faillite du Nigeria est l’objectif déclaré de Boko Haram. Je ne sais pas si vous connaissez le concept de «zone grise». Une zone grise, c’est une zone où les chrétiens et les musulmans cohabitent en harmonie. Et au Nigeria, les deux religions entretiennent d’excellentes relations. Si vous êtes un extrémiste, vous aspirez à détruire cela. Je viens d’aller à Borno, au nord-est du Nigeria. J’ai vu à quoi ressemblaient 2,25 millions de personnes déplacées – le chaos. L’année dernière, j’ai visité quatre pays abritant des camps de réfugiés. Et la seule chose importante que j’ai entendue, c’est: «Nous voulons simplement rentrer chez nous.» Ils n’ont pas envie de s’entasser sur des bateaux et de traverser la mer. C’est là que nous devons aller à leur rencontre – chez eux, pour les aider à prospérer.

Le refus croissant de la vaccination, en Occident et dans le reste du monde, vous préoccupe-t-il?

B.G.: Vous savez, les vaccins sont totalement sûrs. Lors de ma première rencontre avec le président Trump, j’en ai discuté avec lui. Ce message est passé. Il est déjà arrivé que dans certains pays riches, le taux de vaccination descende en dessous du seuil requis et que l’on assiste à une recrudescence des cas de rougeole et de coqueluche mortels… C’est vraiment tragique. Les rumeurs négatives se propagent parfois bien mieux que les faits positifs. C’est comme le prétendu lien entre l’autisme et la vaccination, qui a été réfuté il y a près de vingt ans. Cet article a été retiré de la circulation, mais il a toujours des adeptes. Il s’agit donc d’un défi de communication sur lequel nous devons continuer de travailler. Et c’est en partie pour cela que nous sommes si attentifs à l’innocuité des vaccins. Car si un vaccin rencontrait des problèmes, cela aurait un impact sur la perception que les gens ont de tous les vaccins. Tous nos efforts seraient réduits à néant en cas d’erreur.

Si le président Trump décidait de réduire le budget alloué au planning familial et l’éducation, qu’adviendrait-il de l’Afrique?

B.G.: Les Etats-Unis sont de loin les plus grands donateurs, avec environ 30 milliards de dollars par an, dont environ 10 milliards sont alloués à la santé, y compris à la malaria et au VIH. L’administration Trump n’a pas encore présenté son budget. Elle n’a donc rien réduit. Lorsque vous avez une nouvelle présidence, il incombe à la société civile et à des organisations comme la nôtre d’expliquer que même dans un contexte «America First», la stabilité que vous obtenez et les épidémies que vous repoussez sont de bons investissements.

B.: Je trouve que les Américains tendent à se montrer plus patriotes lorsqu’ils parlent de ce que fait leur gouvernement pour combattre le sida. Ils ressentent une grande fierté, et il s’agit de la plus grande intervention sanitaire de l’histoire de la médecine. Et c’est un conservateur qui l’a dirigée, le président Bush. J’étais dans le Bureau ovale et lui ai dit «Vous pouvez colorer ces pilules en rouge, blanc et bleu, Monsieur le Président. Elles seront la meilleure publicité qui aura jamais été faite des Etats-Unis.» Il a ri, mais a suivi mon conseil. Et la popularité des Etats-Unis est très élevée en Afrique.

De nombreux hommes politiques gagnent les élections en faisant passer les intérêts de leur pays en premier. Cette attitude pourrait-elle affecter vos efforts pour l’Afrique?

B.G.: Eh bien… évidemment, les pays font passer leurs intérêts en premier. Ce n’est pas un problème en soi. La question est de savoir si les gens se rendent compte à quel point, depuis la Seconde Guerre mondiale, la collaboration entre les pays a fait des merveilles en termes de paix et de développement. Je pense que le danger, c’est plutôt que les gens commencent à voir les choses à court terme et ne se rendent pas compte des progrès qui ont été faits. C’est un challenge.

B.: Nous savons que la mondialisation a sorti des centaines de millions de personnes de la pauvreté. Et cela a été bon pour l’économie en général, mais tout le monde n’en a pas profité. Je pense que le capitalisme est une brute qui a besoin d’instruction. C’est un peu comme une bête à qui on doit expliquer comment se comporter. On ne peut pas le laisser nous dicter notre conduite. Je pense que c’est ce qui se passe pour le moment, mais que c’est temporaire. Nous retrouverons une société dans laquelle les gens se font confiance.

Est-ce la philanthropie ou la politique qui sauvera le monde?

B.G.: La philanthropie représente une très petite partie de l’économie mondiale. Même aux Etats-Unis, où nous disposons d’une large base composée de personnes de tous niveaux, la philanthropie représente 2% de l’économie. Cependant, elle peut jouer un rôle très spécial. Parfois, on fait face à des problèmes qu’aucune institution du secteur privé ne peut résoudre, comme la malaria. Souvent, ces problèmes nécessitent une créativité et une prise de risques que les gouvernements ne sont pas forcément capables de vous offrir. La philanthropie peut financer d’excellentes solutions, dont beaucoup de nouveaux vaccins en cours d’élaboration. Nous avons réussi à devancer les gouvernements en la matière.

M. Gates, vous investissez beaucoup d’argent via la Fondation. Pourquoi faites-vous ça?

B.G.: Pour moi, toutes les vies ont autant de valeur l’une que l’autre, et c’est ça qui me motive à financer les vaccins ou médicaments contre la malaria. Voilà comment nous dépensons notre argent. Nous avons fait de l’argent, vous savez que Microsoft a eu beaucoup de succès, fourni à peu près la moitié des ressources pour la Fondation, et c’est désormais un moyen pour nous de rendre la pareille. Il n’y a aucune autre raison.

Bono, quelle est votre motivation personnelle dans ce combat?

B.: Se dire que toutes les vies humaines ont la même valeur – c’est la base de tout. Si nous sommes capables d’assister au gaspillage du potentiel humain sans rien faire, c’est que nous ne croyons pas que ces vies sont aussi précieuses que les nôtres. Cette notion me motive. Par exemple, lorsque je vois un sans-abri dans la rue, je me dis qu’il pourrait être peintre ou joueur d’échecs. Je vois des personnes qui ne sont pas allées à l’école simplement parce qu’elles ont eu de mauvais parents et une adolescence difficile… Je vois cela tout le temps. Nous devons voir ça comme si l’amour existait, et il existe. L’amour sert l’idée du potentiel humain. (TDG)

Source : http://www.tdg.ch/monde/bill-gates-bono-s-allient/story/12209240

  Fondation de Federer: des stars montent au filet ( Créé: 30.04.2017, 09h11)



 Roger Federer et Bill Gates
         

«Match for Africa»La 4e édition de l'exhibition «Match for Africa» fut un succès. Roger Federer, John Isner et Bill Gates ont permis de récolter plus de 2 millions de dollars.

Roger Federer et Bill Gates.

Le public de la KeyArena en a eu pour son argent, Roger Federer assurant le spectacle jusqu'au bout. Le Bâlois a ainsi dominé le géant américain John Isner (2m08) 6-4 7-6 (9/7) dans le simple qui concluait cette soirée, la première du genre organisée hors de Suisse par l'homme aux 18 titres du Grand Chelem. «Quand on a envie de bien jouer, la pression est toujour là», a lâché pendant un changement de côté le vainqueur du dernier Open d'Australie, qui a lâché 33 coups gagnants dans ce match.

Un double avait précédé cet affrontement. Roger Federer faisait pour l'occasion équipe avec le milliardaire philanthrope Bill Gates, fondateur de Microsoft, alors que John Isner était associé au guitariste du groupe de «grunge» Pearl Jam, Mike McCready. Les deux amateurs s'en sont particulièrement bien sortis, permettant au public de vivre déjà de beaux échanges.

Mais l'essentiel n'était pas là. Plus de 2 millions de dollars ont été récoltés à Seattle, soit autant que lors du Match for Africa 3 à l'occasion duquel Roger Federer avait battu le no 1 mondial Andy Murray à Zurich. Depuis sa création en 2003, la Roger Federer Foundation aura ainsi engrangé plus de 30 millions de francs de dons. L'objectif est de pouvoir aider grâce à cette manne au moins un million d'enfants en 2018.

Roger Federer a par ailleurs confirmé dans une interview que son objectif était de participer à Roland-Garros à la fin. «Mais je devrai être extrêmement motivé à l'idée de passer à la terre battue, et devrai avoir une énorme envie de réussir un grand coup à Paris», a-t-il expliqué. (ats/nxp)

Source : http://www.tdg.ch/sports/actu/fondation-federer-empoche-2-millions/story/12635866

  Maladies tropicales: la lutte progresse (Créé: 19.04.2017, 03h12)


         

OMSL'OMS a enregistré des «progrès records» dans la lutte contre la maladie du sommeil ou l'éléphantiasis entre autres.

Des progrès «sans précédent» ont été accomplis ces dernières années dans la lutte contre les maladies tropicales rares, selon un rapport publié mercredi à Genève. Ces maladies affectent plus d'un milliard de personnes dans le monde, principalement en Afrique et en Asie.

«L'OMS a observé des progrès records pour faire plier d'anciens fléaux comme la maladie du sommeil ou l'éléphantiasis», a déclaré la Dr Margaret Chan, directrice générale de l'Organisation mondiale de la santé. Elle a ajouté que «ces 10 dernières années, des millions de personnes ont échappé au handicap et à la pauvreté, grâce à l'un des partenariats mondiaux les plus efficaces de la santé publique moderne».

De son côté, Bill Gates, cofondateur du géant américain de l'informatique Microsoft et grand donateur en faveur de la lutte contre les maladies tropicales, a déclaré que «beaucoup de choses ont pu être assemblées (...) c'est vraiment une histoire de progrès magnifique».

Elles aveuglent, mutilent, défigurent

Ces maladies rares, appelées aussi maladies tropicales négligées (MTN), sont au nombre de 19. Elles «aveuglent, mutilent et défigurent des centaines de millions de personnes dans les bidonvilles» et dans les régions les plus pauvres de la planète, selon l'OMS. Le rapport 2017 de l'OMS relève que pour la seule année 2015 un milliard de personnes ont été traitées pour au moins une de ces maladies.

Les maladies tropicales négligées se contractent là où l'eau est insalubre, et où les conditions d'hygiène et d'assainissement sont insuffisantes. «Ce sont les pauvres vivant des zones isolées, rurales, des bidonvilles ou des zones de conflit» qui sont le plus exposés à ces maladies.

L'OMS estime qu'il y a environ 2,4 milliards de personnes qui n'ont toujours pas accès à des installations sanitaires de base, comme des toilettes ou des latrines, et que 660 millions continuent de boire de l'eau impropre.

Parallèlement à la publication de ce rapport, se tient à Genève du 19 au 22 avril le sommet des maladies tropicales négligées, qui s'ouvre mercredi par une réunion spéciale sur les partenariats. (ats/nxp)

Source : http://www.tdg.ch/monde/maladies-tropicales-lutte-progresse/story/23572175

  Milliers d'enfants traités contre le paludisme(Créé: 24.04.2017, 12h35)


 Paludisme
         

AfriqueLe vaccin antipaludique le plus avancé, mais à l'efficacité limitée, va être testé pour la première fois à grande échelle au Kenya, au Ghana et au Malawi.

L'Afrique est de très loin le continent le plus touché par le paludisme.

L'Organisation mondiale de la santé ambitionne de vacciner au moins 360'000 enfants africains contre le paludisme d'ici à 2020. Un premier test grandeur nature pour le vaccin le plus avancé, mais à l'efficacité limitée contre cette maladie qui tue chaque année des centaines de milliers d'Africains.

Ce «programme pilote», annoncé lundi à Nairobi, sera mené au Kenya, au Ghana et au Malawi, trois pays ayant participé à de précédents tests à plus petite échelle du «Mosquirix» (aussi appelé RTS,S), mis au point par le géant pharmaceutique britannique GlaxoSmithKline (GSK) en partenariat avec l'ONG «Path malaria vaccine initiative» pour protéger les enfants en bas âge.

Combiné à des méthodes de diagnostic, des traitements et des mesures de prévention éprouvés, comme les moustiquaires imprégnées de répulsif anti-moustique, «ce vaccin pourrait sauver des dizaines de milliers de vies en Afrique», a déclaré Matshidiso Moeti, directrice de la branche africaine de l'OMS. «C'est une arme parmi d'autres».

L'Afrique est de très loin le continent le plus touché par le paludisme, comptant pour 92% des 429'000 personnes tuées dans le monde en 2015 par cette maladie transmise par des moustiques et également appelée malaria, selon des chiffres de l'OMS. Les enfants de moins de cinq ans représentent plus des deux tiers de ces décès.

Plasmodium falciparum

De 2018 à 2020, l'OMS ambitionne de vacciner 120'000 enfants de moins de deux ans dans chacun des pays sélectionnés pour ce projet pilote. Seront prioritaires les zones les plus touchées par cette maladie, caractérisée par des épisodes cycliques de fièvre plus ou moins graves pouvant notamment être accompagnés de diarrhées, vomissements ou maux de tête.

Le Mosquirix, qui avait reçu en juillet 2015 un avis positif de l'Agence européenne du médicament (EMA), agit contre le plasmodium falciparum, la variante la plus mortelle du parasite responsable du paludisme, mais il ne garantit pas une immunisation.

Selon des tests menés de 2009 à 2014 sur 15'000 personnes au Kenya, au Ghana, au Malawi, au Burkina Faso, au Gabon, au Mozambique et en Tanzanie, il permet surtout de réduire de 40% le nombre d'épisodes paludiques, principalement les épisodes «graves» nécessitant une hospitalisation, a expliqué Mary Hamel, responsable pour l'OMS de la coordination du programme de vaccination antipaludique.

Le programme s'inscrit dans le cadre des efforts déployés depuis les années 90 pour éradiquer le paludisme. Entre 2000 et 2015, le nombre de personnes décédées de cette maladie a diminué de 62% alors que les moustiques qui le véhiculent craignent de moins en moins les insecticides. (ats/nxp)

Source : http://www.tdg.ch/savoirs/sante/milliers-enfants-traites-paludisme/story/26918381

  Farrakhan parle de L'ébola & dévoile le plan de Satan Pt.1





Farrakhan très bon orateur cet homme c'est tous ce qu'il faut pour concientiser l'homme noir,



  Les 8 effets méconnus du gingembre !



 Gingembre et ses 8 effets
          Le curcuma est l’épice anti-inflammatoire la plus connue. Elle est efficace contre l’arthrose et en prévention du cancer. Mais son utilisation en cuisine est limitée...
D’où l’intérêt du gingembre, cousin du curcuma, plus facile à accommoder.


1 - Contre les douleurs de l’arthrose

Le gingembre est anti-inflammatoire [1]. Une vaste étude sur l’arthrose du genou a démontré qu’en 24 heures à peine, son effet est supérieur à un placebo pour atténuer les douleurs [2].
Fuyez les produits allégés

Thierry Souccar, expert en nutrition, consomme du gingembre sans modération, comme il l’explique dans le Dossier de Santé & Nutrition qu’il a réalisé sur l’arthrose.

2 - Soulage les crises d’asthme

Un peu de gingembre aiderait à soigner l’asthme.
Fuyez les produits allégés

Dans l’asthme, les muscles des voies respiratoires se contractent, se resserrent et gênent la respiration. Les inhalateurs utilisés lors d’une crise, bronchodilatateurs, favorisent le relâchement des muscles pour restaurer le passage de l’air.
Le gingembre a le même effet.

C’est une excellente nouvelle pour les asthmatiques qui peuvent relever leurs plats avec du gingembre en poudre [5].

3 - Chez les femmes, le gingembre atténue les règles hémorragiques

Une étude a montré que 250 mg de poudre de gingembre par jour régule en moins de 3 cycles les flux menstruels de jeunes filles souffrant de règles hémorragiques [6].
Fuyez les produits allégés

En plus des douleurs et de la gêne qu’elles engendrent, les règles hémorragiques peuvent provoquer un déficit en fer et donc de la fatigue et des difficultés de concentration. Chez les jeunes filles, elles sont souvent le fait de déséquilibres hormonaux et les médecins proposent généralement une pilule contraceptive. Cela résout le symptôme mais non la cause, qui se manifestera plus gravement sur le long terme. Avant de prendre la pilule, essayez le gingembre.

4 - Réduit l’inflammation à l’origine de la chute de cheveux

Depuis peu, des chercheurs américains pensent que la chute de cheveux pourrait être due à une inflammation à la racine des follicules. Ils ont retrouvé une substance inflammatoire du nom de prostaglandine D2 à la racine des cheveux des chauves.
Fuyez les produits allégés

Le gingembre est un anti-inflammatoire naturel propre à stopper l’action prostaglandine D2, ce qui signifie qu’il pourrait ralentir la chute des cheveux [7].

5 - Ralentit l’apparition de la cellulite

Les femmes minces qui n’accumulent pas de graisse peuvent quand même souffrir de cellulite. Cela s’explique par une mauvaise circulation du sang et de la lymphe, la rétention d’eau et les jambes lourdes.

Dans cette situation, le gingembre peut donner un coup de fouet pour fluidifier votre sang et faire disparaître la cellulite [8].

6 - Neuroprotecteur (protège le cerveau)

De nombreuses études ont démontré les effets neuroprotecteurs du gingembre, mais aussi d’autres épices, le curcuma, l’ail, la cannelle [9].

7 - Réduit de 90 % les composés toxiques sur vos grillades

Le gingembre entre dans la composition des marinades qui permettent de réduire jusqu’à près de 90 % la formation de composés toxiques lors des grillades de viande et de poisson. Ces toxiques sont appelés « agents de glycation avancée ». Ils provoquent une sorte de caramélisation des protéines du corps humain entraînant un vieillissement prématuré (athérosclérose, rides).

Pour une bonne marinade, utilisez jus de citron, sauce soja, ou vin, et ajoutez-y thym, laurier, sauge, romarin, curcuma, gingembre, cannelle, sel, poivre, à votre convenance. Laissez reposer au moins une heure [4] et aussi longtemps que possible (une nuit). Ces ingrédients agiront en synergie.

8 - Contre l’ulcère d’estomac

Dans la majorité des cas, l’ulcère d’estomac est provoqué par une bactérie, l’Helicobacter pylori, qui provoque une inflammation permanente de la muqueuse intestinale.

Le gingembre fait partie des épices capables d’inhiber la croissance de l’Helicobacter in vitro [3], avec le curcuma, le romarin et l’ail.

[1] Frondoza CG : An in vitro screening assay for inhibitors of proinflammatory mediators in herbal extracts using human synoviocyte cultures. In Vitro Cell Dev Biol Anim. 2004, 40(3-4):95-101.
[2] Wigler I : The effects of Zintona EC (a ginger extract) on symptomatic gonarthritis. Osteoarthritis Cartilage. 2003,11(11):783-789.
[3] Alternatif Bien-Être, N°110, novembre 2015, Sni Editions
[4] Alternatif Bien-Être, N°105, juin 2015, Sni Editions
[5] E.A. Townsend, Y. Zhang, C. Xu, R. Wakita, C. Emala. Active Constituents Of Ginger Potentiate ß-Agonist-Induced Relaxation Of Airway Smoo- th Muscle. ATS 2013 International Conference.

Zick SM, Turgeon DK, Vareed SK, Ruf n MT, Litzinger AJ, Wright BD, Alrawi S, Normolle DP, Djuric Z, Brenner DE. Phase II study of the effects of ginger root extract on eicosanoids in colon mucosa in people at normal risk for co- lorectal cancer. Cancer Prev Res (Phila). 2011 Nov;4(11):1929-37.
Ribel-Madsen S, Bartels EM, Stockmarr A, Borgwardt A, Cornett C, Danneskiold-Samsøe B, Bliddal H. A synovio- cyte model for osteoarthritis and rheumatoid arthritis: response to Ibuprofen, betamethasone, and ginger extract-a cross-sectional in vitro study. Arthritis. 2012;2012:505842.

[6] Source : farzaneh Kashe , Marjan Khajehei, Mohammad Alavinia, ebrahim Golmakani andJavad Asili, effect of Ginger (Zingiber of cinale) on Heavy Menstrual Bleeding: A Placebo-Controlled, Randomized Clinical Trial. Phytotherapy Research, 8 oCT 2014.
[7] Thierry Souccar, Apprenez à nourrir vos cheveux, Les Dossiers de Santé & Nutrition N°10, juillet 2012

Source : http://lead.neo-nutrition.net/gingembre/?sourcecode=XSW1S711&utm_source=taboola&utm_medium=referral

  Essai sur les jeunes filles ATTENTION Infection VIH-SIDA, Les temps sont mauvais, prenons garde ! Afrique, terre de Cobaye pour les industries pharmaceutiques (mail reçu le Lundi 9 août 2010 à 19h09 )



         

FAIRE LARGE DIFFUSION S'IL VOUS PLAIT AUTOUR DE VOUS C'EST VRAIMENT HALLUCINANT COMME BÊTISE HUMAINE ! ! ! !
MIEUX VAUT LE SAVOIR ET FAIRE ATTENTION QUE DE L'IGNORER


Il est presque minuit, et nous venons de visualiser un reportage hallucinant sur la deuxième chaîne de télévision française. Depuis le mois de Septembre 2004 un laboratoire américain du nom de GEDEAD s'est implanté à Douala pour (officiellement) tester un médicament 'préventif' du nom de VIREAD sur des jeunes camerounaises saines c.a.d. SERONEGATIVES! !

A raison de 4 Euro par mois + des examens médicaux gratuits et une promesse de prise en charge en cas de contamination, les filles sont encouragées à n'avoir que des rapports sexuels non protégées avec des partenaires multiples. On leur ment que ce fameux VIREAD les protège, que c'est un vaccin et qu'elles ne pourront plus jamais être contaminées. En plus, elles auront contribué au progrès de la science!!!!

Le but (toujours officiel) de cet essai est justement de voir si le fameux viread protège. Donc après avoir absorbé cette pillule sans du tout savoir ce qu'elle contient, les filles sont livrées à la nature et reçoivent 4 Euros par mois lorqu'elles viennent se faire tester mensuellement pour le SIDA et pas pour les autres MST tout aussi graves comme les hépatites et autres maladies virales...

(Officiellement) , 400 filles volontaires et pas informées du tout ont ainsi été recrutées par un camerounais ayant reçu une somme de 800 000$ de ce labo américain. Beaucoup de ces filles ayant déjà été contaminées, ont été purement et simplement abandonnées dans la nature (témoignage à l'appui).

A mon avis la mission secrète ciblée est simplement de continuer à propager le sida, déjà terriblement élevé chez nous. Ne pouvons-nous pas dire qu'il s'agit ici d'un crime contre l'humanité ? Inoculer un virus de sida à Douala à des prostituées ne manque pas de stratégie. Douala est la plaque tournante du Cameroun . Ce n'est qu'une histoire de temps avant que ce virus ne se répande dans tout le pays.

Un responsable du ministère de la santé déclare sans aucune crainte de choquer que son poste a été crée après l'implantation de ce laboratoire. Donc il n'a pas pu empêcher cela et il ne peut interdire ce test. VOILA.

<< De tels tests se passent actuellement dans plusieurs pays pauvres tels que Haiti, Jamaique, République Dominicaine, Cambodge et d'autres pays africains,>> nous avons vu la République centrafricaine par exemple... On a parlé de 10 pays sans les citer tous explicitement. ..

Nous crions de douleur face au sentiment d'impuissance qui nous envahit devant notre petit écran d'ordinateur.

La seule réaction que nous puissions avoir est d'envoyer ce mail à tous ceux dont nous connaissons l'adresse électronique. Si vous ressentez la même chose que nous, nous vous prions d'envoyer ce mail à tous ceux qui vous sont chers.. Peut-être arriverons-nous à informer un grand nombre de personnes...

Faites attention à vous et sensibilisez vos familles!

Dr Judith Kareine Dubois, M.D
Dr Abbé Amoumbba, M.D
Professeur Marc-Antoine De Pigani, Virologue.
Daphney Saint-Pierre, Phamacologue.

Prions Dieu de nous épargner de cette nouvelle pratique abominable!
Seigneur aies pitié de tes pauvres enfants d'Afrique aveuglés par le gain d'argent facile et rapide!
Que Dieu nous sauve!

Ebola: Cuba déploie 165 agents de santé en Sierra Leone (14 Septembre 2014)



 prendre photo dans source
         

La mobilisation internationale contre Ebola a reçu vendredi un renfort de taille, Cuba annonçant l’envoi de 165 médecins et infirmiers en Sierra Leone, un déploiement encore loin de remédier à la pénurie criante de personnels médicaux face à l’épidémie en Afrique de l’Ouest.

Il s’agit de l’envoi « le plus important » d’experts de la santé par un Etat depuis que l’épidémie a éclaté en début d’année, a souligné la directrice générale de l’Organisation mondiale de la santé (OMS), Margaret Chan.

« Nous manquons de tout », a déclaré Mme Chan. « Mais ce dont nous avons le plus besoin, c’est de personnel », a-t-elle souligné alors que l’épidémie a fait plus de 2.400 morts.

Compte tenu du caractère très contagieux d’Ebola, il faut environ 200 personnels de santé, dont 20 % d’expatriés, pour traiter 70 à 80 patients, selon l’OMS. L’organisation estime qu’il manque dans la région entre 500 et 600 soignants étrangers et quelque 1.000 nationaux.

L’OMS dispose de près de 200 experts internationaux sur le terrain, tout comme Médecins sans frontières (MSF), en première ligne dans cette lutte, et de 300 autres mobilisables.

Les Etats-Unis ont déployé une centaine de personnels dans l’ensemble des pays touchés, dont quelque 70 des Centres de contrôle et de prévention des maladies (CDC) américains, dont le président Barack Obama visitera le siège à Atlanta (est) mardi pour discuter de la stratégie contre la maladie, a annoncé son porte-parole.

Cuba va envoyer en Sierra Leone « une brigade de 165 collaborateurs, constituée de 62 médecins et 103 infirmiers », pour six mois, prêts à coopérer avec leurs homologues américains, a indiqué le ministre cubain de la Santé, Roberto Morales Ojeda, à Genève.

« Tous ont déjà participé antérieurement à des situations post-catastrophes naturelles et épidémiologiques », se sont déclarés volontaires et ont travaillé en Afrique, a ajouté le ministre cubain, précisant que certains étaient déjà arrivés.

Cuba, qui compte plus de 50.000 médecins et personnels de santé travaillant dans une soixantaine de pays, jouit de l’un des plus forts taux de médecins par habitant, contrairement aux pays touchés par Ebola, avec seulement un ou deux pour 100.000 personnes.

Le ministre n’a pas expliqué le choix de la Sierra Leone, dont sont originaires certaines populations de l’île, sinon par le souci de « ne pas disperser les ressources humaines » afin de limiter les risques de contamination.

– Femmes particulièrement touchées –

L’épidémie d’Ebola se caractérise par un nombre de cas très élevé parmi les personnels soignants, y compris expatriés. Quatre Américains ont ainsi été contaminés au Liberia, de loin le pays le plus touché.

L’état de l’un d’entre eux, le Dr Rick Sacra, qui a bénéficié d’un traitement expérimental et de transfusions de plasma sanguin de son collègue guéri, le Dr Kent Brantly, s’est nettement amélioré, selon sa famille et ses médecins.

La secrétaire d’Etat française au Développement et à la Francophonie Annick Girardin, qui sera en Guinée samedi, –première ministre européenne à « se déplacer dans l’un des trois pays les plus touchés par ce virus », a-t-elle souligné–, a expliqué la nécessité d’une répartition des tâches par l’ampleur de l’épidémie.

Avec les Etats-Unis et la Grande-Bretagne notamment, « on doit pouvoir coordonner nos actions, chacun intervenant là où il a des partenaires habituels, en France avec la Guinée, et puis aussi trouver d’autres partenaires européens », a dit Mme Girardin à Dakar.

L’épidémie de fièvre hémorragique, la plus grave depuis l’identification du virus en 1976, a tué plus de 2.400 personnes sur 4.784 cas, selon le dernier bilan annoncé vendredi par Mme Chan, qui n’a pas précisé s’il incluait le Nigeria, pays le plus peuplé du continent (8 morts jusqu’à présent), ou uniquement le Liberia, la Guinée et la Sierra Leone.

Au Liberia, Ebola a fait quelque 2.000 orphelins, selon une porte-parole du Fonds des Nations unies pour l’enfance (Unicef) dans ce pays.

L’engorgement des services sanitaires au Liberia et en Sierra Leone prive en outre les enfants de traitements contre les maladies infantiles les plus meurtrières, comme le paludisme, selon un communiqué de l’Unicef.

Les femmes sont particulièrement touchées « en raison de leur rôle d’aide auprès des malades: près des deux tiers des cas de décès liés au virus sont des femmes », relève l’organisation.

AFP : L’Agence France-Presse (AFP) est une agence de presse mondiale fournissant une information rapide, vérifiée et complète en vidéo, texte, photo, multimédia et infographie sur les événements qui font l’actualité internationale.

Source : http://oeildafrique.com/ebola-cuba-deploie-165-agents-sante-en-sierra-leone/